1. Alternance
  2. Comment préparer sa candidature pour une alternance en CAP ?
Boîte à outils

Comment préparer sa candidature pour une alternance en CAP ?

Envoyer cet article à un ami
Pour décrocher une alternance, il faudra soigner votre CV et votre lettre de motivation. // © zakalinka / Adobe Stock
Pour décrocher une alternance, il faudra soigner votre CV et votre lettre de motivation. // © zakalinka / Adobe Stock

Il n’est pas évident, à 15 ans, de candidater auprès d’un employeur. Que mettre dans son CV ? À qui l’envoyer ? Comment se comporter en entretien ? Nos réponses pour prouver au recruteur que c'est vous qu'il doit choisir.

Première étape : rédiger son CV. C'est le premier contact que l'employeur aura avec vous. Une fois l'état civil renseigné, vous ne savez plus quoi ajouter ? Vous avez pourtant des éléments à mettre en valeur. Commencez par l'essentiel : votre formation, en précisant le dernier diplôme obtenu ou le dernier niveau scolaire atteint et le nom de l'établissement fréquenté.

Oui, vous avez de l'expérience !

Pour remplir la rubrique "expériences professionnelles", faites le tour des missions que vous avez effectuées, même bénévolement, et sans lien avec le diplôme préparé. Vous avez gardé vos petits neveux ou donné un coup de main dans la boutique de vos parents ? C’est une info précieuse pour un recruteur : vous vous êtes déjà trouvé dans une situation professionnelle, on vous a fait confiance et vous avez assumé des responsabilités. Indiquez aussi le stage de découverte de troisième : entreprise, secteur d'activité, tâches confiées…

Lire aussi : L'alternance, une filière d’excellence

Vos loisirs parlent de vous

Soignez particulièrement les rubriques "loisirs" ou "centres d'intérêt" dans le bas de votre CV. Si vous avez peu d'expérience, il y a des chances que le recruteur attaque l'examen de votre CV par ces informations. Qu'y indiquer ? Vos activités extrascolaires, votre pratique sportive ou artistique si elle est très régulière, votre implication dans une association, vos voyages à l'étranger… Gardez à l'esprit que vous devez être capable de développer à l’oral, en quelques minutes, les informations qui y figurent.

Frappez aux portes des entreprises

Une fois votre CV rédigé, passez à l’étape suivante : répondez aux annonces. Pensez aussi à contacter directement les recruteurs. Si vous souhaitez préparer un diplôme qui suppose un échange avec une clientèle, comme un CAP employé de commerce ou boulangerie, rendez-vous directement dans les commerces qui vous intéressent, CV en main, plutôt que d'envoyer un courrier. Le responsable du commerce appréciera cette démarche de contact en personne, même s'il n'a pas le temps de discuter avec vous sur le moment.

Lire aussi : 10 clichés sur l'alternance passés au crible

Emettez les bons signaux en entretien

Au niveau CAP, l’employeur s’intéresse surtout à votre personnalité et votre motivation. Votre comportement en entretien peut le séduire ou le faire fuir. Donc soignez votre attitude générale, votre sens de la politesse, votre capacité à regarder la personne dans les yeux, votre élocution… L’employeur cherche aussi à savoir si vous saurez vous intégrer dans une équipe. En fait, il est comme vous, il a envie de travailler avec des gens investis !

Montrez votre intérêt

Une autre façon de tester votre motivation est de s'assurer que c'est bien vous qui avez pris la décision de l'alternance, et non vos parents. Il n'est pas rare que des jeunes sortant de troisième soient poussés vers les formations en alternance par leurs parents ou professeurs, pleins de bonnes intentions, mais qui oublient un détail : impossible de réussir son alternance sans engagement personnel. Et comment être motivé si l’on n'a pas choisi son diplôme, ni la façon de le préparer ? À vous de prouver, en entretien, que ce choix est bien le vôtre.

Témoignage de Johan, 16 ans, apprenti : "J'ai contacté directement 50 salons de coiffure"

"Dans la recherche de contrat, il ne faut pas se décourager ! Chez moi, à Angers (49), j’ai démarché près de 50 commerces de coiffure de ma ville pour décrocher mon contrat d‘apprentissage." C’est finalement le salon de coiffure André qui a recruté Johan, 16 ans, pour y préparer son CAP de coiffure à la chambre de commerce et d’industrie (CCI). "Dans les métiers du commerce et du service, mieux vaut frapper directement à la porte de l’employeur. En évitant de venir aux heures de pointe", préconise Johan. Actuellement en 2e année de CAP, le jeune apprenti coiffeur a déjà obtenu le titre de meilleur apprenti de France dans sa catégorie et a décroché une médaille d‘argent aux Olympiades mondiales des métiers (Worldskills) qui se tenaient en Russie en 2019.