1. Bac de français 2018 : et vous, vous faites quoi entre l’écrit et l’oral ?
Témoignage

Bac de français 2018 : et vous, vous faites quoi entre l’écrit et l’oral ?

Envoyer cet article à un ami
Environ une semaine après l'écrit de français, les lycéens en première doivent se remobiliser pour l'oral. // © plainpicture/PhotoAlto/Sigrid Olsson
Environ une semaine après l'écrit de français, les lycéens en première doivent se remobiliser pour l'oral. // © plainpicture/PhotoAlto/Sigrid Olsson

Le 18 juin 2018, les élèves de première étaient aussi de bac pour l’écrit de français. Révisions intensives, simple relecture ou détente ? Des candidats racontent leur programme en attendant l'oral.

Ils ont planché sur un commentaire de texte, une dissertation ou un sujet d’invention. Mais l’épreuve écrite ne marque pas le début des grandes vacances pour les élèves de première : l’oral se profile pour la fin du mois de juin. Que font les candidats pendant cette période ?

"L'oral, ça passe ou ça casse !"

Pour Clément, en ES, l’épreuve écrite a signé la fin des révisions : "J’avais bien bossé pour l’écrit, je connais à peu près tous mes textes, annonce-t-il, détendu et confiant. Je profite de la semaine pour me détendre. Mon programme, c’est Coupe du monde et Fête de la musique ! L’oral, ça passe ou ça casse", estime le lycéen, pragmatique. Clément ne passe que le 27 juin. "J’ai encore un peu de temps pour m’y remettre. Je relirai mes commentaires deux ou trois jours avant", conclut-il.

Lire aussi : Vidéos bac : les conseils d’une prof pour l'épreuve orale de français

"J'ai du mal à m'y remettre"

Grâce à des révisions intenses, Anaïs, en S, pense avoir cartonné à l’écrit. Après s’être accordé une journée de détente, la lycéenne a voulu se remettre en selle en vue de l’oral. "J’ai du mal à m’y remettre, je n’arrive pas à me concentrer plus de 10 minutes…", regrette-t-elle. La faute au soleil, à la piscine et aux tentations qu’offrent ces "presque vacances" dans les Bouches-du-Rhône. Avec un oral fin juin, elle se donne jusqu’au vendredi 22 juin pour reprendre les révisions à fond. "Je vais sûrement sortir avec des amis faire la Fête de la musique, mais après, plus d’excuses, je m’y remets !"

"Je révise en mode détente"

Après l’épreuve écrite, Thibault, lycéen en S, a profité d’un moment de repos bien mérité : "Avec des potes, on est allé boire un coup, histoire de se reposer." Thibault avait déjà appris ses textes avant l’écrit et aborde cette période de révisions plus tranquillement. "Je relis mes plans tous les jours pour me les remémorer… mais tout est déjà dans la tête !, déclare-t-il. Je révise en mode détente", conclut-il.

Lire aussi : Bac 2018 : les corrigés de français (toutes séries)

"Une demie journée de travail tous les jours"

Marie ne s’est accordé qu’une journée de pause après l’écrit. "Même si le plus dur est passé, pas question de se relâcher pour le moment !" Si la lycéenne en S connaît ses textes sur le bout des doigts, "il reste toujours le stress de passer à l’oral et d’avoir un trou de mémoire au dernier moment", confie-t-elle. Pour cette élève rigoureuse, l’objectif est de cartonner aux épreuves anticipées afin d’arriver au bac avec un maximum de points d’avance.