1. Résultats du bac 2019 : vos réactions à chaud
Reportage

Résultats du bac 2019 : vos réactions à chaud

Envoyer cet article à un ami
Devant le lycée Jacques Prévert, à Boulogne-Billancourt, quelques minutes avant l'affichage des résultats du bac. // © Thibaut Cojean
Devant le lycée Jacques Prévert, à Boulogne-Billancourt, quelques minutes avant l'affichage des résultats du bac. // © Thibaut Cojean

VIDÉO. Les résultats du bac 2019 sont tombés ! Entre éclats de joie et déception, l’Etudiant est allé recueillir vos premières réactions.

Plus que quelques minutes avant 10 heures. Une foule d’élèves est rassemblée devant le lycée Jacques Prévert, à Boulogne (92). Dans cette marée de mines crispées, quelques visages détendus font figure d’exception. Il n’y a pas que des ados : parents et professeurs tachettent l’essaim. Ils tentent de rassurer leurs protégés, si ce n’est eux-mêmes.


J'accède à mes résultats

A 10 heures pile, une silhouette apparaît de l’autre côté de la porte vitrée, resserrant immédiatement les rangs des lycéens impatients. Les portes s’ouvrent enfin, les élèves s’engouffrent et il ne faut que quelques secondes avant que ne retentissent les premiers "Je l’ai !".

La foule a migré dans la cour du lycée. Les doigts dévalent le papier tandis que les yeux parcourent les listes des résultats. Beaucoup de cris, quelques pleurs, et un nombre incalculable de téléphones collés à l’oreille. "Il faut que j’appelle mes parents, ils doivent être aussi stressés que moi", lâche un élève avant de se réfugier dans un endroit calme.

"Je m’en fous, je ne voulais pas de mention"

"Je me sens bien, je suis content", souffle Arnaud, 18 ans, qui vient de décrocher son bac ES de justesse, avec la note moyenne de 10,19/20. "Je m’en fous, je ne voulais pas de mention", rigole-t-il après coup.

Ses notes correspondent à ses attentes, et décrocher le sésame était pour lui une dernière formalité. Il va à présent pouvoir valider sa rentrée dans une école numérique et fêter l'obtention du diplôme, mais "on ne dira pas tout" !

Lire aussi : Résultats du bac : combien peut vous rapporter une mention ?

"La conclusion de beaucoup d'années de travail"

Les attentes d’Isaure, 18 ans, étaient plus élevées. "J’avais peur de n'avoir que mention bien", confesse la néo-bachelière, couronnée d’une mention très bien obtenue "grâce à l’option musique". Pour elle, décrocher le diplôme est un accomplissement. "On nous parle du bac depuis qu’on est petits et là, enfin, on est libérés, on va pouvoir sortir de cette période d’école."

Son ami Adrien, 17 ans, est sur la même longueur d’onde : "C’est un vrai soulagement, c’est la conclusion de beaucoup d’années de travail." Lui aussi a été récompensé d’une mention très bien. "C’est assez cool d’avoir cette mention", estime-t-il, même si "en vrai, [il s’y] attendai[t]" ! Il faut dire qu’il a cartonné : 20 en espagnol, 18 en anglais, en français et en SES. Seules "petites déceptions", le 14 en histoire-géographie et le 12 en mathématiques.

Malheureusement, tous ne peuvent pas exprimer la même satisfaction. "Il est soulagé d’avoir son bac, mais très déçu car il a raté la mention", raconte un père venu accompagner son fils. Sans mention, celui-ci ne pourra en effet pas entrer dans l’école de droit qui devait l’accueillir à Genève. "Il va falloir trouver un plan B", se résigne le paternel, dont l’esprit est déjà tourné vers la procédure complémentaire de Parcoursup.

En tant que parent, il se dit quand même "soulagé, surtout avec tous les incidents qu’il y a eu sur cette session. Au moins on est fixés, la page se tourne."

Lire aussi : Parcoursup : faut-il renoncer ou patienter si vous êtes sur liste d'attente ?

Florilège de tweets

Sur les réseaux sociaux, vous avez marqué cette journée spéciale d’une participation active et particulière. Vous êtes très nombreux à avoir exprimé votre soulagement, votre joie ou votre peine, notamment sur Twitter.