1. Bac L 2019 : si vous passez le latin à l’oral de rattrapage
Boîte à outils

Bac L 2019 : si vous passez le latin à l’oral de rattrapage

Envoyer cet article à un ami
Bac L - Oral de rattrapage // © Juliette Lajoie
Bac L - Oral de rattrapage // © Juliette Lajoie

Comment se déroule l'oral de rattrapage de latin de la série L ? Comment pouvez-vous gagner des points ? Qu'attendent de vous les examinateurs ? Tous nos conseils.

L’épreuve orale de latin au bac L

La préparation dure 30 minutes, le passage dure 15 minutes. Vous présentez à l’examinateur une liste de textes étudiés en classe. Il en choisit un passage d’une vingtaine de lignes ou vers, sur lequel vous allez travailler. Vous devez situer le texte, le lire, le traduire, souligner son intérêt et le commenter.

Lire aussi : Bac L : l'épreuve de latin, à quoi s'attendre

Cette étude est suivie d’un entretien au cours duquel l’examinateur posera des questions vous permettant de justifier ou de développer vos interprétations et commentaires. N’oubliez pas d’emporter des doubles de chaque document : le professeur doit en avoir un sous les yeux. Un dictionnaire est à votre disposition pendant le temps de préparation.

Lire aussi : Bac L : les révisions pour l'épreuve de latin

Enfin, l'examinateur vous propose deux ou trois lignes ou vers extraits d'un texte non préparé pendant l'année, accompagné d'une traduction. Il attend de vous des remarques pertinentes sur ce passage. Sachez vous l'approprier.

Pour gagner des points à l’oral de latin

Au brouillon, notez vos idées principales, mais pas des phrases entières que vous lirez à l’examinateur. Comme à l’écrit, vous "rangerez" ces idées dans un plan.

Lors de votre passage, présentez bien le texte (l’auteur et le passage) dans une introduction. Lisez-le en mettant l’intonation qu’il faut, en regroupant les mots qui vont ensemble, en respectant la ponctuation… Traduisez le texte par groupes de mots, et pas mot à mot.

Lire aussi : Bac L : conseils pour réussir l'épreuve de latin

Lors du commentaire du texte, citez-le (avec la ligne du passage). Les questions de l’examinateur portent souvent sur un point de grammaire, un effet de style, un point mal expliqué, mal traduit, sur lequel il souhaite revenir. N’oubliez pas : l’essentiel est de communiquer avec l’examinateur. Soyez aimable et courtois !