Bac pro production graphique

Par Service documentation de l'Etudiant, publié le 03 Juillet 2013
2 min

Ce bac pro est accessible en alternance

Examen


Scolaires
Présents : 599 ; Admis : 499 (83%)

Apprentis
Présents : 65 ; Admis : 56 (81%)
 
Champ professionnel
  

Industries graphiques
 

Enseignements

 

Étude de la chaîne graphique et des procédés d’impression ; règles de composition ; codes typographiques ; informatique (PAO, numérisation) ; techniques du flashage ; calcul des coûts ; contrôle de la qualité.

Stage en entreprise : 22 semaines sur les trois ans de formation, avec une période de trois semaines minimum.


Métier : les missions


Dans les maisons d’édition, la presse, les ateliers de reprographie, participer à la conception de projets graphiques (livres, revues, journaux…). Exécuter la maquette sur informatique. Organiser et mettre en page les textes et les illustrations : choisir la typographie, la taille et l’aspect des illustrations. Une fois la mise en page achevée, réaliser la forme imprimante : imprimer le document sur un film destiné à l’imprimeur (flashage).


Nombre d’établissements


Scolaires: 34

Apprentis: 21

Poursuite d’études


BTS Communication et industries graphiques

BTS Communication visuelle option graphisme-édition-publicité

En savoir plus : le référentiel officiel pour le bac pro production graphique.
 

À savoir
• Champ professionnel : depuis la rentrée 2009, le baccalauréat professionnel se prépare en 3 ans après la troisième. Il existe plus de 100 spécialités, y compris les baccalauréats professionnels agricoles. En formation initiale, le passage du brevet d'études professionnelles (BEP) rénové ou du certificat d'aptitude professionnelle (CAP) est intégré dans ce parcours. 
• Enseignements : ne détaille que les enseignements technologiques et professionnels. Des enseignements de matières générales (français, mathématiques, EPS, langues…) sont aussi prévus. 
• Examen : reprend les résultats de la session 2011, fournis par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Éducation nationale; et pour les bacs pros agricoles par la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. 
Poursuite d'études : le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle, mais une poursuite d'études est envisageable avec un bon dossier. 

Articles les plus lus

A la Une bac pro

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !