1. Bac
  2. Bac pro
  3. Obtenir une mention au bac pro : les trucs des cracks
  4. Flavien, 16,04/20 au bac pro ELEEC : "J'ai travaillé avec mon voisin de chambre en internat"
Portrait

Flavien, 16,04/20 au bac pro ELEEC : "J'ai travaillé avec mon voisin de chambre en internat"

Envoyer cet article à un ami
Flavien, 16,04/20 au bac pro ELEEC : "J'ai travaillé avec mon voisin de chambre en internat" // © Photo fournie par le témoin
Flavien, 16,04/20 au bac pro ELEEC : "J'ai travaillé avec mon voisin de chambre en internat" // © Photo fournie par le témoin

À 19 ans et après une réorientation, Flavien obtient son bac professionnel ELEEC (électrotechnique, énergie, équipements communicants) mention très bien en juin 2013. Aujourd’hui étudiant en BTS électrotechnique, il délivre ses conseils pour décrocher la mention.

Sa technique de révisions

"La majorité des épreuves du bac étaient évaluées au cours de l'année de terminale. Seuls l'histoire-géo, le français et l'étude d'un ouvrage ont été passés en contrôle final. Je n'ai donc pas intensément révisé à la fin de l'année. J'apprenais mes leçons au fil des semaines. Pour la plupart des épreuves, les professeurs nous évaluaient chaque trimestre sur quelques chapitres du programme. Du coup, les connaissances à savoir ne s'accumulaient pas d'un trimestre à l'autre.

En internat, mon voisin de chambre était plus doué dans les matières professionnelles et je me débrouillais mieux dans les matières générales. Du coup, on travaillait ensemble. Je relisais mes cours les soirs de semaine, pour être libre de pratiquer l'athlétisme le week-end."

Dernière ligne droite

"Lorsque les épreuves finales ont approché, j'étais plus stressé. Je me couchais plus tard que d'habitude et je révisais des notions dont je n'avais pas forcément besoin. De fin mai à début juin, je devais aussi jongler avec la préparation de ma soutenance de stage. Heureusement, comme j'ai révisé au fur et à mesure, je n'ai pas eu à fournir de gros efforts durant les dernières semaines."

Ce qui a fait la différence

"Au départ, je ne visais que la mention bien. Je ne m'attendais pas à obtenir la mention très bien car l'épreuve d'étude d'un ouvrage, dotée d'un coefficient 5, m'avait semblé plus compliquée que les annales sur lesquelles on s'était exercé en cours. Quand j'ai vu le sujet, je doutais de mes capacités, puis mes connaissances sont progressivement revenues."

Le jour des résultats

Dans la majorité des matières, Flavien a obtenu des résultats supérieurs à ses moyennes de l'année. "En étude d'un ouvrage, qui est l'épreuve la plus importante du bac pro, le niveau acquis durant l'année avec notre professeur était beaucoup plus élevé que le niveau de l'épreuve finale." Pour obtenir la mention, Flavien a également dû travailler des matières qu'il affectionnait moins comme les maths. Peu intéressé par les arts appliqués, Flavien avait 2/20 de moyenne en première dans cette matière. En se mettant à bosser en terminale, il a obtenu 15/20 au bac.

Les notes au bac de Flavien

Les notes de l'épreuve finale apparaissent en gras quand Flavien a eu une meilleure note à l'examen final ; en rouge quand il a eu une meilleure note en contrôle continu.

Le premier tableau se lit comme suit : les connaissances en "atelier" sont évaluées lors des épreuves suivantes du bac : "situation de travail en milieu professionnel", "mise en service d'un ouvrage" et "réglage, paramétrage, contrôle et modification".

SES NOTES DANS LES MATIÈRES PROFESSIONNELLES
Note de contrôle continu Note à l'épreuve finale

Atelier

15,6
Situation de travail en milieu professionnel
16
Mise en service d'un ouvrage 15,50
Réglage, paramétrage, contrôle et modification 17
Techno 12,3 Étude d'un ouvrage 18,50
Maths / Sciences 14,8 Maths 14,5
Physique 17
SES NOTES DANS LES MATIÈRES GÉNÉRALES
Moyenne annuelle Note au bac
Économie-gestion 13,8 15,5
Anglais 15,3 14
Prévention Santé Environnement 13,4 15
Français 15,1 14
Histoire-géographie 13,3 18
Arts appliqués 12,4 15
Éducation physique et sportive 14,6 14,5

Un bac pro avec mention très bien et après ?

"Après une seconde générale option sciences de l'ingénieur, j'ai suivi une première STI électronique (devenu depuis STI2D). Mais je me suis rendu compte que cela ne me plaisait pas autant que l'électricité. J'ai donc cherché une autre filière et je suis arrivé en première professionnelle électrotechnique.

Depuis la rentrée, je suis en BTS (brevet de technicien supérieur) électrotechnique, en formation initiale. Pour l'instant, tout se passe bien puisque je suis dans les premiers de ma promo. Dans ma classe de 17 élèves, 11 sont issus d'un bac professionnel. Après mon BTS, je souhaite continuer en licence professionnelle et peut-être effectuer un master. Même si ce choix n'est pas définitif, j'envisage d'enseigner en bac pro électrotechnique."

Pour aller plus loin : J'ai raté mon bac pro : des pistes pour réagir / Quelles études après un bac pro ? / Les facs qui prennent les bacs pro... et les autres

Sommaire du dossier
Retour au dossier Joachim, 17,14/20 au bac pro maintenance des véhicules : “Je complétais le cours avec Internet” Maurine, 16/20 au bac pro ASSP : "J'ai misé sur les cartes heuristiques" Rémy, 16,1/20 au bac pro SEN : “J’essayais de bien comprendre le cours et de voir si je pouvais l’expliquer” Quely, 16,1/20 au bac pro SPVL : “J’ai demandé à des profs des cours de soutien en petit comité” Jordan, 16,01/20 au bac pro MEI : “J’étais motivé par ce que j’apprenais” Flavien, 16,04/20 au bac pro ELEEC : "J'ai travaillé avec mon voisin de chambre en internat" Audrey, 16,53/20 au bac pro ARCU (accueil) : “J’ai relu ma dernière fiche sur le parking de mon centre d’examen” Alexis, 17,53/20 au bac pro commerce : “Je regardais des émissions comme Capital ou Zone interdite”