1. Bac ES 2019 : conseils pour réussir l’épreuve anticipée de sciences
Coaching

Bac ES 2019 : conseils pour réussir l’épreuve anticipée de sciences

Envoyer cet article à un ami
Bac ES - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie
Bac ES - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie

Qu'est-ce que les correcteurs attendent de vous dans l'épreuve anticipée de sciences du bac ES ? Comment obtenir des points à coup sûr ? Que faut-il éviter à tout prix ? Tous nos conseils.

Ce que les correcteurs attendent de vous

L'épreuve évalue avant tout vos connaissances, votre capacité à les utiliser en situation, à exploiter des documents et à argumenter. Il ne s’agit donc pas de réciter mécaniquement votre cours mais de l’utiliser pertinemment pour répondre aux questions posées.

"Si un candidat récite parfaitement son cours sans trier les informations, il risque une note moyenne car il n’aura certainement pas réussi à répondre à la question", confirme Mikael Pourcher, enseignant de SVT au lycée Claude-Fauriel, à Saint-Étienne (42).

Vous devez notamment faire preuve d’esprit critique dans la partie 1. En effet, il s’agit ici de "présenter une argumentation scientifique portant sur des questions de société, sur les avantages et limites des avancées scientifiques et technologiques ou sur des problématiques de santé ou de développement durable", selon les textes officiels. Votre commentaire s’appuie sur les documents qui présentent des données scientifiques et/ou relatives à des faits d'actualité.

Lire aussi : Bac ES : l'épreuve anticipée de sciences, à quoi s'attendre

Lisez avant d’agir ! Lire un énoncé deux ou trois fois avant de se lancer n’est jamais du temps perdu. Repérez les termes scientifiques, les mots-clés, les limites du sujet, les indications présentes dans les documents. Le vocabulaire employé doit vous aiguiller sur ce que vous avez à faire : trouver des données, les comparer, restituer des connaissances en rapport avec elles, etc.

Chacune de vos réponses rédigées doit suivre un plan, que vous détaillerez au brouillon. N’oubliez pas de commencer par une introduction rapide, qui reprend et explicite la question. Terminez par une conclusion qui montre l’importance du phénomène évoqué et ouvre le débat vers un sujet connexe. Le QCM (sauf demande explicite) ne requiert pas de réponse justifiée.

Ce qui rapporte des points

N’hésitez pas à recourir à un schéma, même si on ne vous le demande pas dans l’énoncé. Cela vaut parfois mieux qu’un long discours pour se faire comprendre. Les sciences expérimentales s’y prêtent particulièrement bien. N’oubliez pas toutefois de le légender et de le titrer, sans quoi il n’aurait aucun sens. Et faites attention à ce que cela ne vous prenne pas trop de temps.

Lire aussi : Bac ES : les révisions pour l’épreuve anticipée de sciences

Utilisez votre culture générale, montrez que vous êtes sensible aux enjeux actuels en matière de santé, d'environnement ou de développement durable.

Ce qu’il ne faut pas faire

Ne paraphrasez pas les documents proposés. On vous demande de les commenter, pas de les décrire.

Ne vous laissez pas submerger par le temps. Deux stratégies s’offrent à vous : soit vous commencez par la partie sur laquelle vous vous sentez le plus à l’aise, soit vous commencez par la partie 1 qui rapporte le plus de points. Dans tous les cas, comptez environ 45 minutes pour cette première question et 45 minutes pour les deux suivantes.

Se préparer mentalement

Les sciences sont une épreuve anticipée du bac, passée en première. Même si vous avez le français à préparer, ne la négligez pas.

Lire aussi : Bac ES : si vous passez l'épreuve de sciences à l'oral de rattrapage

Ne gardez pas vos révisions pour le dernier moment. Avec un coefficient 2, il s’agit de glaner des points.

Par ailleurs, il s’agit d’une épreuve écrite courte (1 h 30) comparée à celle de français. Intégrez bien cette notion de temps réduit.