1. Bac L 2019 : conseils pour réussir l’épreuve orale de LELE (littérature étrangère en langue étrangère)
Coaching

Bac L 2019 : conseils pour réussir l’épreuve orale de LELE (littérature étrangère en langue étrangère)

Envoyer cet article à un ami
Bac L - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie
Bac L - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie

Qu'est-ce que les correcteurs attendent de vous dans l'épreuve orale de LELE (littérature étrangère en langue étrangère) du bac L ? Comment obtenir des points à coup sûr ? Que faut-il éviter à tout prix ? Tous nos conseils.

Ce que les correcteurs attendent de vous

Dégager le lien entre les documents et le thème du dossier. Vous devez commenter chaque document indépendamment et justifier la logique de constitution de votre dossier.

Mettre en évidence la problématique de votre dossier. Le sujet de votre dossier doit être présenté en introduction et le thème commun aux textes doit y apparaître sous la forme d'une question.

Lire aussi : Bac L : l'épreuve de langues vivantes, à quoi s'attendre

Connaître les grands mouvements littéraires dans lesquels s'inscrivent les auteurs dont il est question.

Situer les écrivains dans leur temps. Les mœurs, la culture et l'histoire sont importantes pour pouvoir situer un auteur dans la société de son époque.

Ce qui rapporte des points

L'aisance sur la forme et le fond est appréciée. Votre capacité à reformuler une idée et à l'enrichir, notamment, est un plus.

Lire aussi : Bac L : conseils pour réussir l'épreuve de langues vivantes LV1-LV2

La richesse de votre vocabulaire littéraire dans la langue étrangère. Le vocabulaire de base de la stylistique vous permettra de vous exprimer plus précisément sur un texte littéraire. Vous devez donc avoir appris une liste de mots dans la langue vivante étrangère dans laquelle vous passez l'épreuve. Il s'agit, par exemple, des mots étrangers correspondant aux termes "oxymore", "ellipse", "comparaison"...

Ce qu'il ne faut pas faire

Oublier l'examinateur. Pour gérer le trac, vous pouvez être tenté de vous recroqueviller sur vous-même ou rester les yeux rivés sur vos documents. N'oubliez pas que vous vous adressez à quelqu'un. Cette personne évalue votre capacité à exposer des idées en langue étrangère et à dialoguer avec elle. Ne la négligez pas !

Lire aussi : Bac L : les révisions pour l'épreuve de langues vivantes LV1-LV2

Essayer de rédiger intégralement ce que vous allez dire pendant le temps de préparation. Vous n'avez que 10 minutes pour préparer l'épreuve orale. Posez seulement le plan de ce que vous allez exposer, les grandes lignes de votre présentation et quelques mots-clés. Cela vous permettra aussi de vous détacher plus facilement de votre brouillon.

Parler uniquement de chaque document sans faire le lien entre chacun d'entre eux et la thématique. L'examinateur doit s'assurer que vous n'avez pas constitué votre dossier au hasard et que la problématique qu'il soulève est comprise.

N'ayez pas peur du silence. Mieux vaut s'accorder un temps de réflexion plutôt que de foncer et de répondre n'importe quoi du tac-au-tac. Si vous séchez, questionnez votre examinateur afin qu'il reformule ou reprécise sa pensée ou sa question. Cela peut vous donner un délai supplémentaire pour puiser dans vos connaissances.

Lire aussi : Bac L : si vous passez les langues vivantes LV1 et LV2 à l'oral de rattrapage

Se préparer mentalement

“Cette épreuve est très ambitieuse, mais il faut se rassurer car les textes ont été étudiés en classe et les enseignants ont accompagné les élèves dans la réalisation de leur dossier et dans la préparation de l'épreuve orale”, rassure Catherine Thibaut, qui enseigne la littérature étrangère en anglais au lycée Jean-Perrin de Rezé-lès-Nantes (44). Travaillez régulièrement et pensez que l'examinateur est un enseignant comme le vôtre, qui n'est pas là pour vous piéger. Tout devrait bien se passer.