1. Bac L 2019 : les épreuves de langues vivantes (LV1 et LV2), à quoi s’attendre
Coaching

Bac L 2019 : les épreuves de langues vivantes (LV1 et LV2), à quoi s’attendre

Envoyer cet article à un ami
Bac L - À quoi s'attendre // © Juliette Lajoie
Bac L - À quoi s'attendre // © Juliette Lajoie

Les candidats de série L disposent de 3 heures à l'écrit et de 20 minutes à l'oral pour les épreuves de langues vivantes. Quel sont leurs coefficients ? À quels types d'exercices allez-vous être confronté ? Voici ce qu'il faut savoir.

Les épreuves terminales orales et écrites de LV1 et de LV2

En langues vivantes 1 et 2 obligatoires, les épreuves se composent d'une partie écrite de 3 heures et d'une partie orale de 20 minutes. Les oraux comptent autant que les écrits dans la note globale. La note sur 20 obtenue est affectée d'un coefficient 4 en LV1 comme en LV2.

Les épreuves terminales écrites de LV1 et de LV2

Les épreuves écrites comportent deux parties : l'une de compréhension écrite, notée sur 10 points, l'autre d'expression écrite, également notée sur 10 points.

Lire aussi : Bac L : conseils pour réussir l'épreuve de langues vivantes LV1-LV2

La première partie s'appuie sur un, deux ou trois documents qui peuvent être de genres différents (poème, article ou éditorial, extrait d'une nouvelle, d'un roman, d'une pièce de théâtre, d'un essai...) en langue étrangère. Ils peuvent comporter des éléments d'iconographie. Ces documents portent sur l'une des quatre notions au programme : “Lieux et formes du pouvoir”, “Espaces et échanges”, “Mythes et héros” et “Idée de progrès”. Vous devez répondre aux questions posées en langue étrangère. L'objectif est de comprendre le sujet, d'être capable de repérer les informations importantes dans les documents, de saisir les liens logiques entre les événements évoqués...

Il s'agit de questions ouvertes ou fermées, des exemples de matching (faire correspondre deux termes, un pronom comme “they” et son équivalent dans le texte, par exemple “the girls”), des affirmations dont il faut dire si elles sont vraies ou fausses, des amorces de phrases à compléter (phrases à trous).

Lire aussi : Bac L : les révisions pour l'épreuve de langues vivantes LV1-LV2

Pour la seconde partie, vous aurez à rédiger un ou plusieurs textes. Il peut s'agir d'expression semi-guidée (c'est-à-dire une situation donnée dont vous devez poursuivre le récit) et/ou d'expression libre (ce qui correspond à un sujet de réflexion comme “Nombre de mineurs fuguent chaque année, qu'en pensez-vous ?”). Les sujets proposés se rapportent aux documents proposés dans la première partie.

Les épreuves orales de LV1 et de LV2

Dans chacune de vos deux langues vivantes, vous passerez un oral terminal d'une durée de 20 minutes précédé d'un temps de préparation de 10 minutes. L'oral se compose lui-même d'un exposé de 10 minutes suivi de 10 minutes de conversation avec l'examinateur. Vous devrez présenter une liste de notions étudiées pendant l'année et les documents qui s'y rapportent. L'examinateur choisit l'une de ces notions. Le niveau attendu n'est pas le même en LV1 et LV2. Le niveau B2 (niveau avancé ou indépendant) du CERCL (cadre européen commun de référence pour les langues) est attendu en LV1 et le niveau B1 (niveau seuil) en LV2.

L'épreuve orale obligatoire de LELE

La littérature étrangère en langue étrangère est évaluée lors d'une épreuve terminale orale obligatoire. Cette épreuve se déroule dans la foulée de votre épreuve orale de LV1 ou LV2, voire de LVA (langue vivante approfondie) si vous avez choisi cette discipline comme spécialité. En théorie, cette épreuve peut concerner votre LV1 ou votre LV2. En réalité, rares sont les établissements qui proposent la LELE en langue vivante 2.

Lire aussi : Bac L : les conseils pour réussir l'épreuve orale de LELE (littérature étrangère en langue étrangère)

En amont, vous devez choisir deux thématiques du programme de LELE et constituer, pour chacune, un dossier comprenant deux extraits d'une ou plusieurs œuvres (roman, théâtre, poésie). À l'oral, l'examinateur choisit l'un des dossiers. Vous le présentez en 5 minutes avant de soutenir une conversation de 5 minutes également. “Normalement, l'élève doit constituer lui-même son dossier et, en théorie, il doit faire la synthèse des documents, ce qui est particulièrement difficile. Dans les faits, les enseignants constituent les dossiers avec les élèves”, précise Catherine Thibaut, professeur au lycée Jean-Perrin à Rezé-lès-Nantes (44).

La langue vivante comme épreuve de spécialité à l'oral

Langue vivante 1 ou 2 approfondie

L'épreuve de spécialité en langue vivante 1 ou 2 approfondie dure 20 minutes après 10 minutes de préparation. Elle est affectée d'un coefficient 4. L'examinateur choisit un dossier parmi les deux que vous avez préparés pendant l'année. Celui-ci contient deux documents étudiés en classe et un document de votre choix illustrant une notion.

L'oral se compose de deux parties. Pendant les 10 premières minutes, vous devez présenter votre dossier, en justifiant son contenu. Le temps restant est réservé à une conversation avec le professeur. Celle-ci s'appuie toujours sur l'exposé que vous venez de faire. La conversation ne dure pas plus de 10 minutes.

Lire aussi : Bac L : si vous passez les langues vivantes LV1 et LV2 à l'oral de rattrapage

Langue vivante 3

Si vous choisissez la LV3 comme épreuve de spécialité, vous passez un oral de 20 minutes après un temps de préparation de 10 minutes. L'épreuve est affectée d'un coefficient 4. Le niveau attendu est le “niveau intermédiaire ou usuel”, correspondant au niveau A2 du CERCL.

Vous présentez la liste des notions étudiées pendant l'année ainsi que les documents qui les ont illustrées. En 10 minutes, vous devez présenter la notion choisie par l'examinateur, avant d'entamer une conversation de 10 minutes également.