1. Bac
  2. Conseils et préparation bac
  3. Bac : que faire si votre prof n'a pas fini le programme ?
Coaching

Bac : que faire si votre prof n'a pas fini le programme ?

Envoyer cet article à un ami
Pour joindre les deux côtés de la rive, question programme, référez-vous à vos manuels, à Internet ou vos camarades. // © plainpicture/Bénédicte Lassalle
Pour joindre les deux côtés de la rive, question programme, référez-vous à vos manuels, à Internet ou vos camarades. // © plainpicture/Bénédicte Lassalle

Un prof absent pendant une longue durée et c'est le programme qui n'est pas terminé. Comment faire pour combler ce manque et rattraper le retard pour le bac ? L'Etudiant vous donne quelques conseils pour, malgré cela, arriver à l'examen avec toutes les chances de votre côté !

Cette situation est peut-être la vôtre : à un peu plus d'un mois des épreuves du baccalauréat, vous allez entamer ou vous poursuivez vos révisions et, en parcourant vos cours et les manuels, vous vous rendez compte que dans une matière, vous n'aurez pas terminé le programme d'ici mi-juin. Un professeur a été absent plusieurs jours, voire plusieurs semaines, et vous ne pourrez pas rattraper les cours. Ou bien l'enseignant n'a-t-il peut-être pas eu le temps de tout faire. Comment régler ce problème ?

En philo, cela peut arriver

Tout d'abord, normalement, hors absences de longue durée, ce genre de situation "arrive rarement", assure Blandine Deverlanges, professeure de SES au lycée Théodore-Aubanel en Avignon (84). "Nous sommes tenus légalement de finir le programme, ce serait une faute professionnelle de ne pas le terminer", complète-t-elle. "Si on est un peu juste, on termine parfois avec des polycopiés plus qu'avec un cours pris à la main, mais on termine toujours", confirme Valérie Morey, professeure de mathématiques au lycée Anna-Judic de Semur-en-Auxois (21).

En philosophie, la problématique est légèrement différente. "Cela arrive souvent qu'un enseignant de philo ne termine pas le programme : il est tel qu'on n'a pas le temps de tout faire, notamment en S et ES, avec des programmes lourds et peu d'heures de cours", assure Christine Leroy, professeure de philosophie au lycée de l'école internationale bilingue de Paris (75).

Lire aussi : Tous les conseils de l'Etudiant pour le bac 2018

Si cela vous arrive, pour le bac, cela peut vous être très "préjudiciable", prévient Blandine Deverlanges. En SES, par exemple, "la dissertation ne porte que sur un chapitre, donc si c'est un chapitre non vu par l'élève, cela élimine d'emblée une possibilité. Quant à l'épreuve composée, elle porte sur trois ou quatre chapitres et ce serait très dommageable si l'un d'eux n'a pas été travaillé". En maths, "le sujet porte sur la quasi-totalité du programme, les élèves ne peuvent donc pas faire l'impasse", explique Valérie Morey.

Le manuel, votre meilleur ami

Si vous pouvez juger la situation injuste, il vous faut malgré tout tenter de la réparer. Pour cela, les enseignants sont unanimes : votre meilleur ami, c'est le manuel. "Si les élèves n'ont pas vu un chapitre, le meilleur outil est le livre, où les cours sont généralement bien faits, avec de bons exemples et de bons exercices", estime Valérie Morey.

Même son de cloche en SES : "Dans le manuel, vous pouvez voir quelles sont les indications complémentaires : tous les sujets du bac tombent sur ces indications qui correspondent au programme officiel. A côté de ces indicateurs, se trouvent les notions associées, dont il faut à tout prix connaître les définitions par cœur. En fin de chapitre, vous trouverez généralement des synthèses de chapitres, qui sont généralement bien faites", énumère Blandine Deverlanges.

En philo, la situation est encore une fois un peu différente, même si le manuel est aussi votre principal allié. "Le travail le plus important est l'acquisition de la méthode, que l'élève peut appliquer à toutes les notions. Les méthodes de la dissertation et de l'explication de texte sont capitales. Ainsi, le mieux, pour s'entraîner, même sur des notions non vues en cours, est de prendre le manuel, de voir quels textes et quels auteurs – et leur thèse – sont appelés pour chaque notion, puis de s'entraîner à faire des sujets de dissertation", conseille Christine Leroy.

Des sites pour vous aider

Outre le manuel, vous avez d'autres moyens à votre disposition pour parvenir à apprendre, puis réviser des cours que vous n'auriez pas suivis. L'un d'entre eux consiste à récupérer les cours de camarades d'autres classes sur le chapitre qui vous manque. "D'autant que le travail à plusieurs est une manière efficace de réviser", assure Valérie Morey. Attention toutefois : "Cela peut être une bonne chose, mais c'est assez aléatoire car cela dépend de la qualité de la prise du cours par l'élève", tempère Blandine Deverlanges.

Internet recèle également de contenus parfois intéressants, même si, là encore, "il faut faire attention car on n'est jamais sûr de ce que l'on trouve", alerte Valérie Morey. Toutefois, en maths, elle conseille "deux sources intéressantes : le site maths-et-tiques.fr et les vidéos de l'enseignant Mickaël Védrine.

Lire aussi : Découvrez les applis révisions bac et brevet 2018 de l'Etudiant

Pour les SES, "le site de SES Versailles répertorie tous les anciens sujets du bac depuis la refonte du programme, indique Blandine Deverlanges. Travailler les questions de mobilisation de connaissances permet de réviser efficacement et d'apprendre les notions essentielles."

Pour la philosophie, plus globalement, ne pas avoir traité un chapitre en cours n'est, selon Christine Leroy, pas dramatique. "Le travail personnel est essentiel dans les révisions du bac de philo. Il est beaucoup plus formateur que l'apprentissage des cours par cœur", souligne-t-elle.

"N'y allez pas au talent !"

Et si, malgré tout cela, vous tombez au bac sur un chapitre que vous n'avez pas appris en classe, devez-vous vous inquiéter ? En mathématiques, cela vous porterait préjudice mais ce ne serait pas rédhibitoire. "Au bac, tout le programme est présent dans le sujet, donc vous aurez probablement un exercice sur le chapitre non vu. En revanche, les questions sur un chapitre ne vaudront pas plus de quatre points. Donc il reste quand même 16 points à récolter avec le reste", rassure Valérie Morey.

L'enseignante conseille en outre, si cela arrive, de faire l'exercice en question en dernier et de débuter par les exercices que vous maîtrisez. "Mais s'il vous reste du temps à la fin, essayez de le faire car il n'y a pas de points négatifs, vous n'avez rien à perdre, et les correcteurs ont pour consigne de valoriser les copies. Un début de méthode peut vous permettre de grappiller quelques points."

En ce qui concerne les SES, Blandine Deverlanges "déconseille fortement d'opter pour la dissertation si elle tombe sur un chapitre que vous n'avez pas vu. Y aller "au talent" est rarement efficace !", explique-t-elle. Vous aurez tout de même deux autres sujets au choix. En philosophie, au bac, il s'agit d'un exercice vous demandant une certaine "autonomie de la pensée", précise Christine Leroy.

Par conséquent, "les correcteurs n'ont pas d'a priori, pas d'attentes précises en termes de références", d'autant que chaque enseignant construit son cours avec des questions, des auteurs et des textes propres. C'est ainsi bien plus la méthode, ainsi que la connaissance d'auteurs et de thèses en rapport avec les notions, qui importent, plus que le contenu précis du cours. En résumé : un travail personnel sérieux vous permettra donc, en philo comme dans toutes les disciplines, de combler les éventuels manques que vous pouvez avoir en termes de cours. À vos manuels !

Pour aller plus loin : Bac 2018 : votre programme révisions pour chaque série / Bac 2019 : les meilleures chaînes Youtube pour vos révisions / Réseaux sociaux : comment les utiliser pour réviser