1. Bac STD2A 2019 : l’épreuve d’analyse méthodique en design et arts appliqués, à quoi s’attendre
Coaching

Bac STD2A 2019 : l’épreuve d’analyse méthodique en design et arts appliqués, à quoi s’attendre

Envoyer cet article à un ami
Bac STD2A - À quoi s'attendre // © Juliette Lajoie
Bac STD2A - À quoi s'attendre // © Juliette Lajoie

Les candidats de série STD2A disposent de 4 heures pour l'épreuve de d’analyse méthodique en design et arts appliqués. Quel est son coefficient ? À quels types d'exercices allez-vous être confronté ? Voici ce qu'il faut savoir.

L'épreuve sur table, d'une durée de 4 heures, est affectée d'un coefficient 6. Elle emprunte à plusieurs disciplines réunies dans 4 grands pôles disciplinaires, à savoir "Arts, techniques et civilisations", "Pratique en arts visuels", "Démarche créative", et "Technologies", et dans un pôle transversal, "Outils et méthodes". C'est une analyse historique, symbolique, esthétique et technologique qui est attendue.

Lire aussi : Bac STD2A : conseils pour réussir l'épreuve d'analyse méthodique en design et arts appliqués

Le jour J, les candidats se voient remettre un sujet réunissant généralement quatre documents à analyser. Ces dernières années, la plupart étaient tirés des XXe et XXIe siècles. S'il est toujours question du design ou des métiers d'arts, libre aux concepteurs de choisir de soumettre un texte aux candidats. "On peut imaginer un document technique, qui viendrait expliquer un procédé de fabrication, ou une citation qui, à la manière des autres documents, viendrait questionner le thème", imagine Élise Cador, enseignante au lycée François-Mansart, à La Varenne-Saint-Hilaire (94).

Lire aussi : Bac STD2A : les révisions pour l'épreuve d'analyse méthodique en design et arts appliqués

Copies d'examen et papier blanc A4 (pour les croquis) sont fournis aux lycéens. Pour bien faire, les bacheliers doivent emprunter aux croquis et au rédactionnel. La consigne stipulait en 2018 : "Vous communiquerez les résultats de votre analyse en articulant des schémas, des croquis analytiques et des écrits synthétiques sous la forme d’un commentaire comparé". Les concepteurs de sujets semblent ainsi attendre de l'écrit qu'il vienne compléter ce qui ne peut pas être fait graphiquement. "L’écrit synthétique a une valeur argumentative pour faire comprendre le raisonnement. Le dessin a une valeur illustrative, descriptive. Il décortique ce que l’écrit va argumenter et permet de mettre l’accent sur les principes créatifs, les moyens", complète Mathieu Terrault, enseignant au lycée Eugénie-Cotton, à Montreuil (93). 

Lire aussi : Bac STD2A : si vous passez l'analyse méthodique en design et arts appliqués à l'oral de rattrapage

Cette épreuve est régulièrement travaillée tout au long de l'année afin d'identifier la méthode la plus appropriée à chacun des élèves.

FAQ

Schéma analytique ou rédaction, peut-on se passer de l'un ou de l'autre ?
La forme n'est pas figée dans cette épreuve. Il n'y a pas une bonne copie, mais des bonnes copies. Néanmoins, il faut bannir une copie intégralement rédigée et sans aucun schéma analytique ou, a contrario, une copie constituée exclusivement de croquis. "On recommande plutôt plusieurs petits schémas qu'un gros. Ils doivent être bien légendés et accompagnés d'un court paragraphe", indique Caroline Ellisagaray, enseignante au lycée Assomption, à Bondy (93).