1. Bac STMG 2019 : les conseils pour réussir l’épreuve anticipée d’étude de gestion
Coaching

Bac STMG 2019 : les conseils pour réussir l’épreuve anticipée d’étude de gestion

Envoyer cet article à un ami
Bac STMG - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie
Bac STMG - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie

Qu'est-ce que les correcteurs attendent de vous dans l'épreuve anticipée de gestion du bac STMG ? Comment obtenir des points à coup sûr ? Que faut-il éviter à tout prix ? Tous nos conseils.

Ce que les examinateurs attendent de vous à l'oral

"Lors de l'épreuve orale, la capacité à s'exprimer, à présenter sa démarche et à respecter le timing des 5 minutes est évaluée", détaille Linda Lazazga, professeure en sciences de gestion au lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois (93).

L'enseignante préconise également de rester en veille sur le sujet même après la constitution du dossier.

Ce qui rapporte des points

Préparez une présentation dynamique. Il est possible, sans être obligatoire, de s'appuyer sur un diaporama. Attention ! Celui-ci ne doit pas reprendre intégralement ce que vous allez dire, mais compléter vos propos.

"Arrivez bien habillé mais pas en tenue de mariage", prévient Linda Lazazga. Même si vous n'avez pas mis vos baskets habituelles, il faut que vous soyez à l'aise dans vos pompes ce jour-là ! Trouvez une tenue correcte, sans être trop stricte, dans laquelle vous vous sentez bien. Dans le cas contraire, le malaise se sentira.

Même si vous êtes stressé, faites l'effort d'être agréable et souriant envers votre interlocuteur. C'est le moment ou jamais de donner le meilleur de vous-même.

Lire aussi : Bac STMG : l'épreuve anticipée d'étude de gestion, à quoi s'attendre

Regardez le jury. N'hésitez pas à interagir avec lui. Vous devez l'intéresser à ce que vous dites.

Répondez bien aux questions posées. "Pas de surprise, estime Linda Lazazga, les questions tournent autour du choix du thème, de la manière de choisir les documents, des difficultés rencontrées et de ce que la conduite de cette étude a apporté à l'élève."

Ce qu'il ne faut pas faire

Entrer d'un pas nonchalant dans la salle d'examen. Pensez que la première impression marque votre interlocuteur. C'est dès le pas de la porte qu'il faut vous montrer combatif et décidé à décrocher une très bonne note !

Pomper votre étude sur un livre. Votre examinateur s'en rendra forcément compte.

Ne pas écouter attentivement les questions de l'examinateur. Cela pourrait vous amener à répondre à côté.

Tourner le dos au jury. La tentation est parfois grande d'essayer de disparaître dans un trou de souris quand arrive l'oral. Certains candidats tournent le dos au jury pour faire comme s'ils étaient seuls. Mais vous ne l'êtes pas ! Soufflez profondément et faites face au jury. Rassurez-vous, il est normal d'avoir le trac mais il commencera à s'en aller dès que vous aurez pris la parole.

Se préparer mentalement

"Certains élèves pensent que cette épreuve ne sert à rien car seuls les points au-dessus de 10/20 comptent. Mais comme il est très facile d'avoir une bonne note – 14 points portent sur le travail régulier en cours d'année –, elle permet d'obtenir une mention", explique Linda Lazazga. En outre, l'épreuve porte sur un sujet choisi et préparé. Pas de surprise. Votre travail paiera !