1. Adrienne, 16,91/20 au bac ES : “On jouait à l’équivalent du Time's Up! pour deviner un mot ou une date”
Témoignage

Adrienne, 16,91/20 au bac ES : “On jouait à l’équivalent du Time's Up! pour deviner un mot ou une date”

Envoyer cet article à un ami

Candidate au bac ES 2012, elle a obtenu la mention très bien avec 17/20. Quels conseils Adrienne donnerait-elle à ceux qui aimeraient eux aussi briller ? Voici les sept trucs d'une crack.

“Faire un tableur avec toutes les dates du programme”

Trucs de cracks : Adrienne, bac ES mention TB

Adrienne, 16,91/20 au bac ES. // Photo fournie par le témoin.

“Pour l'histoire, pendant l'année on a divisé le programme et chacun a fait une fiche sur un chapitre au choix qu'il partageait ensuite avec les autres. On a également joué plusieurs fois à un équivalent du Times Up! où il fallait deviner un mot ou une date en relation avec le programme. Une semaine avant l'épreuve, j'ai fait un tableur avec toutes les dates du programme classées dans l'ordre chronologique que je reclassais ensuite par thème, par chapitre, etc.

J'ai également refait des fiches pour les chapitres où j'avais le plus de mal à l'aide de mon cours et du manuel que je comparais ensuite aux fiches faites par mes camarades. Les derniers jours, je regardais des films et des documentaires (Le dernier Mitterrand, Good bye Lénine, La vie des autres...).”

“Se partager les fiches de révisions”

En littérature allemande : un mois avant l'épreuve environ, certains se sont portés volontaires pour faire des fiches sur les thèmes et livres que nous avions étudiés, qu'ils ont ensuite envoyés aux autres. J'ai retravaillé ces fiches en les complétant à l'aide de mon cours et de livres d'analyse. Je suis aussi revenue sur certains passages des livres dont je ne me souvenais plus. J'ai essayé de résumer chaque chapitre des livres en une phrase... J'ai aussi regardé les adaptations des livres en films.”

“Faire des fiches pour toutes les matières”

“En philo, j'ai fait des fiches au début de l'année et j'écoutais en cours, mais je n'avais pas de très bonnes notes (environ 9 de moyenne). Pour le bac blanc, j'ai beaucoup révisé les deux chapitres sur lequel il allait porter (travail et technique). 

J'ai passé les deux derniers jours de la semaine de révisions (mais surtout le dernier après-midi) à faire les fiches que je n'avais toujours pas faites en philo (sur la fin du programme) à partir de mon cours et d'autres sources, à relire celles que j'avais déjà faites, puis à lire finalement les chapitres que je n'ai pas eu le temps de faire. J'ai aussi comparé mes fiches, mon cours et ma technique de travail avec ce que proposait le hors série du magazine ‘Philosophies’.”

“Pendant l'épreuve de philo, prendre le temps d'analyser le sujet”

“À l'épreuve de philo, je suis tombée sur un sujet que je n'avais pas révisé, sur lequel je n'avais pas fait de fiches, mais j'ai réussi à faire des liens avec les autres chapitres, en prenant mon temps pour analyser le sujet.

Je me suis fixé un planning précis que j'ai à peu près tenu : j'ai passé un peu plus de temps que prévu à analyser le sujet et à faire le plan, mais je me suis gardée 15 minutes pour me relire et j'ai finalement fini 10 minutes en avance. Une première pour moi ! Cela en a valu la peine : j'ai eu ma meilleure note de l'année : 15 ! Je pense que ce qui m'a permis de gagner les points, c'est le fait d'avoir varié mes sources (cours, manuels, magazines, sites Internet...).”

“Limiter la casse en repensant à ses corrigés de dissertations”

“Je n'ai pas réussi à réviser les sciences économiques et sociales. J'ai essayé de relire mon cours sans réelle conviction et je me suis retrouvée, dans la voiture, le matin de l'épreuve, en essayant de tout faire rentrer : mauvaise idée. C'est dans cette matière que j'ai eu ma plus mauvaise note : 12. Pourtant, je n'étais pas très inquiète car j'avais travaillé tout au long de l'année et j'avais environ 14 de moyenne.

Lors de l'épreuve, j'ai choisi la dissertation parce que j'arrive mieux à gérer mon temps pour les disserts. Pourtant, je m'étais promise de ne pas faire de sujet avec une tournure de question en "comment...?, car je n'y arrive pas. Au final, j'ai réussi à "limiter la casse" grâce aux plans de questions synthèse que j'avais fait et en repensant aux dissertations corrigées par mon prof.

“Prendre le temps de se relire”

“En maths, je ne m'inquiétais pas vraiment : j'avais 18 de moyenne toute l'année. En classe, on a passé la dernière semaine de cours à revenir sur les passages du programme qu'on trouvait difficiles. Je n'ai pas fait grand-chose pour réviser. J'avais du mal avec les probabilités uniquement. La semaine avant le bac, j'ai fait une fiche, à partir du cours, sur les probas que je relisais tous les soirs. La veille de l'épreuve, pour vérifier que je m'en souvenais, j'ai refait une fiche, de mémoire, avec les formules de dérivation /intégration, les logarithmes, etc.

Pendant l'épreuve, j'ai appliqué les conseils du livreBac : objectif mention’ [NDLR : édition l'Etudiant] en entourant, par exemple, les résultats des problèmes, ce qui m'a permis de relire plus facilement ma copie. J'ai passé 25 minutes à me relire et vérifier que je n'avais pas fait d'erreurs d'étourderie. J'ai eu 19.”

“Se concentrer sur les matières où l'on a le plus de mal”

J'ai passé russe en option, en LV3. Pour préparer l'oral, nous avions une liste de textes sur lesquels on faisait des commentaires au cours de l'année. Et régulièrement, nous faisions des contrôles de lecture, de vocabulaire... Étant donné que j'avais suivi l'option en seconde et en terminale uniquement, j'avais un peu de retard. Pour le rattraper, je suis allée chez une amie russe, une fois par mois. Je relisais les textes et je reformulais les commentaires, et elle me corrigeait.

Au final, j'ai eu 12 au bac. C'est bien, mais je regrette un peu d'avoir gaspillé mon temps pour l'option de russe au lieu de me consacrer aux sciences économiques par exemple. Il faut se concentrer sur les matières où l'on a le plus de mal et sur celles qui vont rapporter le plus de points.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Alice, 17,9/20 au bac ES : "Je fichais mes cours en temps réel, le soir même" Cyprien, 16,1/20 au bac ES : “J’ai comparé mes cours avec ceux d’amis d’autres lycées” Simon, 16,3/20 au bac ES : “J’ai beaucoup lu les mêmes choses mais dites différemment” Sophie, 17,5/20 au bac ES : “On peut citer ‘Harry Potter’ dans une dissertation” Arthur, 17/20 au bac ES : “J’ai accordé moins de temps aux maths” Adrienne, 16,91/20 au bac ES : “On jouait à l’équivalent du Time's Up! pour deviner un mot ou une date” Emmanuel, 16,81/20 au bac ES : “Le travail doit être régulier” Lina, 18,45/20 au bac ES : “Il faut se démarquer dans ses copies”