1. Lina, 18,45/20 au bac ES : “Il faut se démarquer dans ses copies”
Témoignage

Lina, 18,45/20 au bac ES : “Il faut se démarquer dans ses copies”

Envoyer cet article à un ami

Candidate au bac ES 2012, elle a obtenu la mention très bien avec 18,45/20. Quels conseils Lina donnerait-elle à ceux qui aimeraient eux aussi briller ? Voici les trois trucs d'une crack.

“Aller chercher d'autres auteurs sur Internet”

null

Lina, 18,45/20 au bac ES. // © Photo fournie par le témoin.

Quand on vise la mention, il faut se démarquer dans ses copies. En anglais, j'ai demandé à ma prof de me donner une liste des mots de liaison et les phrases d'accroche que j'ai apprises par cœur. À chaque dissertation, je les remettais, si bien que ma prof finissait par reconnaître ma copie ! L'avantage de ces tournures, c'est qu'elles donnent l'impression que l'on maîtrise la langue.

J'ai remarqué aussi que personne ne lit les manuels de cours. Pourtant, on y trouve plein de références de films, de livres, de documents que l'on peut ensuite placer dans sa copie sans avoir tout lu. J'ai cité, au bac, Albert Camus et ‘la Peste’, le nom de photographes qui étaient présents lors de la découverte des camps nazis, etc.

Pour la philo, je suis allée sur Internet chercher d'autres auteurs que ceux vus en classe. En tout, dans les différentes épreuves, j'ai dû donner une cinquantaine de références différentes.”

“Soigner son introduction et son plan”

“Il faut vraiment se donner la peine de faire une belle introduction et un plan soigné. La méthodologie est donnée par les profs et elle est attendue par les correcteurs le jour du bac : l'appliquer peut faire gagner trois ou quatre points supplémentaires, et donc la mention.

En philo, par exemple, il faut toujours, à partir d'une idée, donner l'auteur, développer sa thèse et montrer en quoi elle est intéressante. Ça paraît évident mais... tout le monde ne le fait pas.”

“Réviser à deux, pas plus”

“Dans les matières où il faut apprendre par cœur, comme en histoire-géo, je révisais parfois avec une amie. On se récitait des plans ou on se posait des questions, comme : ‘Peux-tu décrire tel système ou telle situation ?’ En s'écoutant, on se rassure parce qu'on est dans la même galère et en même temps, on apprend aussi des choses nouvelles. En revanche, je ne crois pas que l'on puisse vraiment réviser à plusieurs car très vite on se met à papoter.”

Sommaire du dossier
Retour au dossier Alice, 17,9/20 au bac ES : "Je fichais mes cours en temps réel, le soir même" Cyprien, 16,1/20 au bac ES : “J’ai comparé mes cours avec ceux d’amis d’autres lycées” Simon, 16,3/20 au bac ES : “J’ai beaucoup lu les mêmes choses mais dites différemment” Sophie, 17,5/20 au bac ES : “On peut citer ‘Harry Potter’ dans une dissertation” Arthur, 17/20 au bac ES : “J’ai accordé moins de temps aux maths” Adrienne, 16,91/20 au bac ES : “On jouait à l’équivalent du Time's Up! pour deviner un mot ou une date” Emmanuel, 16,81/20 au bac ES : “Le travail doit être régulier” Lina, 18,45/20 au bac ES : “Il faut se démarquer dans ses copies”