1. Sophie, 17,5/20 au bac ES : “On peut citer ‘Harry Potter’ dans une dissertation”
Témoignage

Sophie, 17,5/20 au bac ES : “On peut citer ‘Harry Potter’ dans une dissertation”

Envoyer cet article à un ami

Candidate au bac ES 2012, elle a obtenu la mention très bien avec 17,5/20. Quels conseils Sophie donnerait-elle à ceux qui aimeraient eux aussi briller ? Voici les cinq trucs d'une crack.

“Croire en sa culture personnelle”

Pour la dissertation de français, il faut miser sur la culture générale, mais pas uniquement sur la culture générale classique, qui n'est pas toujours accessible à tous. Il faut aussi croire en sa culture personnelle et se moquer des a priori. Par exemple, la prof d'une amie lui avait fortement déconseillé de citer ‘Harry Potter’ dans une dissertation de français. Je l'ai fait (aussi par défi, je crois...) et j'ai eu 18/20.

Trucs de cracks : Sophie, bac ES mention TB

Sophie a vu l'examen du bac comme un challenge personnel...
et ça a marché !// © Photo fournie par le témoin.

Il faut faire confiance à ce que l'on connaît, que ce soit au niveau littérature, évidemment, mais également artistique (et là, pas juste la culture dite ‘classique’, une copie qui se démarque, ça doit faire du bien aussi dans un paquet !), cinématographique, économique, social, voire scientifique. Le but est de répondre à la question donnée en essayant de montrer qu'on a ‘de la matière’.”

“Relier les chapitres les uns aux autres”

“Il est évidemment important d'apprendre ses cours un minimum, mais pas dans une logique ‘j'apprends tout, tout et tout’. Il faut connaître le mécanisme de chaque chapitre, ce qui le relie aux autres chapitres de cette matière (voire d'autres matières), et il faut pouvoir montrer son originalité, son ‘style’, sans trop en faire. Si on a une matière forte avec un gros coefficient (pour moi, c'était les maths), on s'exerce un peu tous les jours dessus, sans se prendre la tête, pour que tout devienne un réflexe.

“En philo, donner des exemples éclectiques”

En philosophie, la question posée peut sembler ‘barbare’ au départ. Mais, en partant de la réponse classique (tiens, qu'est-ce que je répondrais à cette question sans réfléchir ?), en essayant de la justifier, puis de la critiquer (ça, c'est plus facile), on commence à construire un plan.

On peut même partir d'exemples, même si ce n'est pas conseillé. Le truc, dans ce cas, est de retourner la situation, de regrouper plusieurs exemples, de construire une phrase clé qui explique ce qui les rassemble (vous avez votre argument), et ensuite vous pouvez développer vos exemples. Il faut le voir comme un jeu, comme un challenge. On peut étoffer sa dissertation avec des exemples tous plus éclectiques les uns que les autres, il faut tenter !”

“Miser sur les épreuves anticipées”

"Pour partir avec des points d'avance, j'ai beaucoup misé sur les épreuves anticipées, les sciences en ES sont relativement simples, il faut apprendre par coeur l'essentiel et ça marche. Pour le français, en revanche, il faut un petit peu plus. Je m'étais surtout préparée à la dissertation. En effet, j'avais fait des petites fiches pour chaque thème du programme (roman, poésie, théâtre...) et par sujet (la guerre, l'amour, la peinture de la réalité, etc.)."

“Ne pas avoir peur des épreuves”

“Juste avant les épreuves, il faut bien se reposer, pour être en forme avant de commencer. Pendant la semaine du bac, j'ai relu mes résumés de cours (fiches perso ou fiches achetées dans le commerce qui ne sont pas à dénigrer) la veille de chaque épreuve. Ensuite, je me libérais l'esprit : j'avais des répétitions de danse tous les soirs.

Il ne faut pas avoir peur des épreuves, il faut juste se mettre un peu de pression en se disant que c'est notre dernière chance de montrer de quoi on est capable. J'ai vu cet examen comme un challenge personnel, mais un challenge sympa et amusant pour ne pas se prendre la tête. Je suis une bonne élève mais pas une très bonne élève et pourtant j'ai eu la mention très bien.”

Sommaire du dossier
Retour au dossier Alice, 17,9/20 au bac ES : "Je fichais mes cours en temps réel, le soir même" Cyprien, 16,1/20 au bac ES : “J’ai comparé mes cours avec ceux d’amis d’autres lycées” Simon, 16,3/20 au bac ES : “J’ai beaucoup lu les mêmes choses mais dites différemment” Sophie, 17,5/20 au bac ES : “On peut citer ‘Harry Potter’ dans une dissertation” Arthur, 17/20 au bac ES : “J’ai accordé moins de temps aux maths” Adrienne, 16,91/20 au bac ES : “On jouait à l’équivalent du Time's Up! pour deviner un mot ou une date” Emmanuel, 16,81/20 au bac ES : “Le travail doit être régulier” Lina, 18,45/20 au bac ES : “Il faut se démarquer dans ses copies”