1. Apolline, 17,8/20 au bac L : "Pour l’oral, je me suis entraînée à voix haute et filmée"
Témoignage

Apolline, 17,8/20 au bac L : "Pour l’oral, je me suis entraînée à voix haute et filmée"

Envoyer cet article à un ami
Pour le français, Apolline avait cosulté les pronostics du bac de l'Etudiant ! // © Betermin/Andia
Pour le français, Apolline avait cosulté les pronostics du bac de l'Etudiant ! // © Betermin/Andia

Apolline a obtenu son bac L avec la mention très bien en juin 2013. Aujourd’hui en classe prépa littéraire à Rennes (35), elle livre ses astuces pour décrocher la mention.

Sa méthode de révisions

"Je faisais toujours une pause-goûter en rentrant chez moi. Une coupure, c'est important avant de se remettre au travail. En philo, j'ai relu mes cours tout au long de l'année, et de plus près avant les compositions. En histoire-géo, j'ai revu les chapitres en faisant des fiches – surtout en géographie –, en m'inspirant des schémas récapitulatifs et des fiches de synthèse à la fin du livre. Mais, par manque de temps, j'ai fait des impasses. En français, j'ai surtout lu durant l'année des résumés d'œuvres. La dernière semaine de révisions, je me suis con­centrée sur le thème de la poésie, car j'avais regardé les pronostics du bac de l'Etudiant. Pour les épreuves orales, je me suis entraînée à voix haute et je me suis filmée."

Dernière ligne droite

"J'ai commencé à me mettre en ‘mode bac’ environ un mois avant l'épreuve, mais je n'avais pas vraiment de programme de révisions. J'organisais mes matinées et mes après-midi en fonction des matières que j'avais à travailler, au jour le jour. Je faisais des fiches dans les domaines où j'étais en retard. J'essayais de varier mes sources en philosophie : je me suis acheté le hors-série de ‘Philosophie Magazine’ qui reprenait les notions principales nécessaires au bac sous forme de fiches pédagogiques. J'ai aussi écouté sur France Culture, en juin, des émissions enregistrées avec des professeurs de philosophie. Une fois sur deux, ils corrigeaient des explications de textes et des dissertations.

En revanche, j'ai eu un choc en recevant ma convocation et j'ai dû m'adapter ! J'étais en LV1 anglais et LV2 allemand, mais je me suis trompée dans mes inscriptions au bac et mes langues ont été inversées, j'ai dû passer ma LV1 en LV2 et vice-versa. Je me suis donc focalisée au dernier moment sur l'allemand, d'autant plus que l'épreuve orale était programmée pendant la semaine de révisions qui précédait l'écrit."

Le jour des résultats

"J'ai été vraiment surprise par mes notes. Je ne m'attendais pas à obtenir la mention très bien ! J'ai eu 19/20 en littérature, avec une moyenne de 13 à l'année, 16 en philosophie pour 13 de moyenne, 18 en histoire pour une moyenne de 14, et 19 dans l'option euro anglais. En revanche, j'ai été un peu déçue par mon 14 en sciences, que j'avais pris en option parce que je venais d'une première S !"

Ce qui a fait la différence

"Il faut prendre des options, elles peuvent rapporter beaucoup de points. Pour la philosophie et la littérature, ce qui est fondamental, c'est d'avoir acquis la méthodologie. Il faut bien ­cerner ce qui est implicite dans la question, connaître les définitions des grands concepts philosophiques et savoir jouer sur la polysémie des mots. C'est déjà 50 % du travail. En philo, attention à ne pas négliger le brouillon. Au bac, j'y ai d'ailleurs consacré une heure et demie."

Sommaire du dossier
Retour au dossier Apolline, 17,8/20 au bac L : "Pour l’oral, je me suis entraînée à voix haute et filmée" Johanna, 16,5/20 au bac L : “À l’oral, on peut gagner des points en étant à l’aise, souriant, avenant” Anaïs, 17,5/20 au bac L : “Des fiches à réviser, c’est plus encourageant que quatre cahiers pleins”