1. Secrets d'enseignants : comment améliorer vos notes

Secrets d'enseignants : comment améliorer vos notes

Envoyer cet article à un ami

Qu’est-ce qui influence vos professeurs au moment de corriger vos copies ? Vos connaissances, bien sûr, mais pas seulement. Votre réputation, votre attitude, vos parents, vos soucis… comptent aussi. Pour "l’Etudiant", des enseignants ont accepté de lever le voile sur leur façon de vous évaluer et vous livrent ainsi les clés pour voir vos résultats s’améliorer.

Vous avez déjà vécu un grand moment d’injustice lors d’un rendu de copies ? Rien d’étonnant car la note juste n’existe pas. Il ne s’agit pas d’une excuse bidon pour élève fumiste, mais bien d’une réalité démontrée par de nombreuses recherches sur le sujet. "La note n’est pas une mesure physique, mais l’appréciation d’un expert sur une prestation, affirme Pierre Merle, professeur de sociologie à l’IUFM (institut universitaire de formation des maîtres) de Bretagne, spécialiste de l’évaluation scolaire. L’incertitude de la notation est donc une constante."


Mieux vaut être dans le premier tiers du tas…


Quels sont donc les biais qui jouent ? Tout d’abord votre établissement. Les lycées ayant plus d’élèves de faible niveau donnent des professeurs globalement plus indulgents. Inversement, les enseignants des établissements d’excellence ont tendance à noter de manière plus stricte pour assurer la réputation du collège ou lycée. Selon le même principe, un professeur "hiérarchise", de façon inconsciente, les élèves de sa classe en trois tiers : les bons, les moyens et les mauvais, surtout en maths, en français et en philosophie. Ce phénomène, mis en lumière par le chercheur en sciences de l’éducation André Antibi, est désigné sous le terme de "constante macabre"…
Ensuite, toutes les études montrent que l’ordre de correction des copies n’est pas sans conséquence. Ainsi, celles qui sont placées dans le premier tiers d’une pile sont mieux notées, et celle qui suit une excellente copie est notée plus sèchement.


Même l’apparence physique joue parfois


Enfin, la perception que le professeur a de ses élèves peut être décisive. Selon le statut scolaire : en pensant corriger la copie d’un bon élève, l’enseignant a tendance à donner une meilleure note, et inversement pour un élève jugé a priori "médiocre". Selon l’origine sociale : les élèves de milieux sociaux favorisés seront en moyenne mieux notés que les autres. Selon l’âge : les redoublants seront évalués plus sévèrement. Selon le sexe : les filles sont mieux notées que les garçons, du fait d’un comportement jugé plus coopératif. Pire, des enquêtes ont démontré l’effet de l’apparence physique : les "beaux" élèves attirent plus facilement les bons points !
Présentation, réputation… nous avons recensé les comportements qui influencent votre moyenne. Et nous avons demandé à des enseignants de vous aider à grappiller des points. Ils pourront faire la différence lors du choix de votre orientation postbac. Les notes sont l’étalon de mesure absolu. Ce sont elles qui vous évaluent, vous comparent et… vous classent.

Sommaire du dossier
Comment gagner des points : soigner vos copies, ça paie ! Améliorer ses notes : l’attitude en cours peut jouer Face aux profs, faites mentir votre mauvaise réputation Améliorer ses notes : comment les parents peuvent intervenir Mauvaises notes : les activités extrascolaires, un alibi à oublier Cours particuliers : en parler à ses profs ou pas ? Des soucis à la maison? Confiez-vous à vos profs Notes : ce que les professeurs valorisent… et sanctionnent