Grand oral : comment optimiser les 20 minutes de préparation ?

Par Thibaut Cojean, publié le 10 Mai 2021
3 min

Avant le passage devant le jury du grand oral, vous bénéficiez de 20 minutes de préparation. Un temps à ne pas négliger. L’Etudiant vous donner 3 conseils pour en profiter au mieux.

Pour le grand oral, le temps de préparation est aussi important que celui de l’épreuve. Même si vous vous entraînez depuis plusieurs semaines, ces 20 minutes de préparation sont donc à ne surtout pas négliger !

1. Se repasser sa présentation

Une fois que le jury a choisi la question sur laquelle il aimerait vous entendre, vous pourrez donc vous installer à une table pour mettre vos idées en ordre. "Ne vous jetez pas sur vos feuilles pour écrire le plus possible, recommande Gislain Prades. Laissez-vous cinq minutes pour refaire votre présentation dans votre tête. Pas pour la réciter intérieurement mais pour refaire toutes les étapes."

Lire aussi

2. Noter les mots-clés

Ce formateur en éloquence rappelle qu’un oral s’organise en effet en "grandes idées". "Il faut être capable de mobiliser les notions", estime-t-il. Et pour cela, de "faire fonctionner son cerveau par mots-clés". Une fois l’oral lancé, "ça va relativement vite", prévient Pablo Martin-Paneda, professeur d'histoire-géo. La préparation doit vous permettre de vous donner de quoi rythmer votre prise de parole. "Il faut choisir des termes et des concepts précis", recommande l'enseignant.

Pendant la première partie, vous aurez le droit de consulter les notes que vous avez organisées pendant la préparation. Faites en sorte de repérer en un coup d’œil le concept ou l’idée que vous voulez aborder : écrivez ces mots-clés lisiblement, dans l’ordre de votre réponse et sans faire de phrase. Et faites-vous confiance : plus le déroulé sera clair dans votre tête, plus votre exposé sera fluide.

3. Se détendre

Enfin, la préparation est aussi un sas de décompression. Le jury a mis fin au suspense en vous donnant votre sujet, vous pouvez faire retomber la pression. "Prenez trois ou quatre minutes pour vous détendre, regarder autour de vous et détendre vos muscles pour adoucir le stress", conseille Gislain Prades.

L’idée est évidemment d’être le plus détendu possible quand vous prendrez la parole. Pour cela, pas besoin de trop préparer : concentrez-vous sur la première partie. "La préparation, c’est pour assurer les 5 premières minutes de présentation", conclut Gislain Prades.

Articles les plus lus

A la Une bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !