1. Parcoursup "pollue-t-il" le bac 2018 ?
Témoignage

Parcoursup "pollue-t-il" le bac 2018 ?

Envoyer cet article à un ami
Au lycée Carnot, à Paris, les élèves passent le bac mais gardent Parcoursup en tête. // © ©Nicolas TAVERNIER/REA
Au lycée Carnot, à Paris, les élèves passent le bac mais gardent Parcoursup en tête. // © ©Nicolas TAVERNIER/REA

L’ombre de Parcoursup assombrit-elle le bac ? Prise de pouls auprès d'élèves du lycée Carnot, à Paris (XVIIe arrondissement), alors que l'examen bat son plein. La trève dans les réponses d'affectation ne rend pas forcément service aux candidats...

"Je regarde Parcoursup tous les jours pour voir si ma position a évolué, mais cela ne me fait pas stresser pour le bac." Julien passe le bac S et attend patiemment qu’une place se libère pour lui sur les listes d’attente de la plate-forme d’affectation dans le supérieur. Un flegme pas vraiment partagé par ses camarades… Louis, lui aussi en S, témoigne ainsi de l’impact de la procédure sur l'examen : "J’ai beaucoup d’amis qui n’ont encore rien sur Parcoursup et pour qui cela a influencé leurs révisions".

Lire aussi : Parcoursup : un candidat sur trois encore en attente d'une proposition

Parcoursup suspendu pendant une semaine

Pour ne pas déconcentrer les candidats au bac, le ministère de l’Éducation nationale a choisi de suspendre la procédure d’affectation dans le supérieur le temps des épreuves. Paradoxalement, cela ne fait que renforcer l’attente, jugée beaucoup trop longue par beaucoup de lycéens… "Il faudrait réduire les pauses à deux ou trois jours pour que le système aille plus vite et qu’il y ait moins d’attente", selon Camille, en terminale L.

Le spectre des inégalités

Le manque de transparence de l’algorithme est souvent pointé du doigt. "J’ai eu les universités que je voulais en fonction de mon lycée d’origine, Carnot. Mais je trouve que Parcoursup n’est pas un bon système par rapport aux inégalités d'affectation. C’est un stress en plus pour les candidats au bac", témoigne Laure, en terminale ES. Marine, en terminale S, abonde en ce sens : "Ce n’est pas forcément égalitaire car on ne connaît pas les critères de Parcoursup : est-ce la réputation du lycée ? La moyenne générale de l'élève ? Cela défavorise beaucoup certaines personnes."

Lire aussi : Parcoursup : candidats en banlieue, avez-vous une chance d’étudier à Paris ?

Reste que passer le bac sans avoir de place dans le supérieur rajoute de la pression. "J’ai eu mon affectation il y a deux semaines et je m’étais dit que si je devais passer mon bac sans réponse sur Parcoursup, j’aurais été beaucoup trop stressé", confie Nicolas, en terminale S. Difficile, parfois, de gérer chaque chose en son temps…