Qu’est-ce qu’un bac technologique ?

Par l'Etudiant, publié le 13 Octobre 2021
4 min

Distinct du bac général et du bac professionnel, le bac technologique se prépare en deux ans après une seconde générale et technologique. Il mène à des études supérieures, que ce soit en brevet de technicien supérieur (BTS), en bachelor universitaire de technologie (BUT), avant la possibilité de poursuivre en licence professionnelle.

Quelles différences entre un bac général et un bac technologique ?

Les baccalauréats généraux et technologiques se préparent tous les deux au lycée. La classe de seconde offre un cursus commun aux deux filières. Au terme de celle-ci, les étudiants doivent choisir leur spécialisation.

La voie générale, plus théorique, donne aux étudiants une vaste culture générale et mène à tout type de filière de l’enseignement supérieur (université, classe préparatoire, école, IUT…). Le bac technologique, lui, permet à l’étudiant de se spécialiser selon son domaine de prédilection, à travers des cours à la fois théoriques et pratiques.

Lire aussi

Comment choisir son bac technologique ?

Alors que l’élève teste ses aptitudes en seconde, il se spécialise en première et en terminale. La proportion d'enseignements communs diminue petit à petit.

La filière technologique est organisée en huit grandes séries, regroupées autour de secteurs d’activité et de domaines :

  • Le baccalauréat sciences et technologies du design et des arts appliqués (STD2A) forme aux secteurs du design (mode, produit, espace, graphique…) dans sa globalité ;
  • Le baccalauréat sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) concerne les étudiants intéressés par la technologie mise au service de l'environnement et de la transition énergétique. Il regroupe se décline en quatre options spécialités en classe de terminale : innovation technologique et éco-conception, systèmes d’information et numérique, énergies et environnement et architecture et construction ;
  • Le baccalauréat sciences et technologies de laboratoire (STL) s’adresse aux élèves ayant une affinité avec les matières scientifiques. Deux choix d’options s‘appliquent : biotechnologies ou sciences physiques et chimiques en laboratoire ;
  • Le baccalauréat sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) englobe les carrières du domaine sanitaire et social (social, paramédical, esthétique-cosmétique, hygiène) ;
  • Le baccalauréat sciences et technologies de l'agronomie et du vivant (STAV) aborde les secteurs de la biologie, de l'environnement et de l’agriculture. Il se prépare en lycée agricole ;
  • Le baccalauréat sciences et techniques du théâtre, de la musique et de la danse (S2TMD ex TMD) forme les futurs danseurs et musiciens professionnels, en parallèle d’une inscription au conservatoire ;
  • Le baccalauréat sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR) cible les élèves attirés par les métiers de l'hôtellerie-restauration ;
  • Enfin, le baccalauréat sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) remplace le bac STG. Il est adapté aux étudiants intéressés par la gestion, le marketing, les ressources humaines ou le numérique. Il offre se décline en quatre spécialités en classe de terminale : ressources humaines et communication, mercatique, gestion et finance et systèmes d'information de gestion.

Lire aussi

La note du bac technologique s’obtient avec le contrôle continu (40%) et les résultats des épreuves de terminale (60%).

Comment intégrer un bac technologique ?

Il est possible d’intégrer un bac technologique après avoir réalisé une seconde générale et technologique. A l’issue de cette année de détermination, l’étudiant choisit sa série. La classe de première offre une part importante d’enseignements communs, alors que la terminale met l'accent sur une spécialisation plus forte.

Lire aussi

Que faire après un bac technologique ?

La filière technologique est, aujourd’hui, moins axée sur des formations courtes et les possibilités offertes aux bacheliers technologiques sont multiples.

L’étudiant de cette filière accède ensuite facilement à des formations de techniciens supérieurs, tels que des BTS ou des BUT, et peut poursuivre en licence professionnelle. Avec un bon dossier, de plus en plus d’étudiants s’essaient aussi à la classe préparatoire directement après le bac (par exemple la prépa économique et commerciale voie technologique accessible aux bacheliers STMG) ou intègrent l'université et les grandes écoles. Un diplôme d’ingénieur est même envisageable !

Il est à noter que les élèves bénéficient d’un accompagnement spécialisé et qu’ils peuvent disposer d’autres avantages durant leur cursus (stages, tutorat, etc).

Le bac technologique n’est pas une filière moins prestigieuse que la générale. Il pourra convenir à des élèves en recherche de connaissances plus concrètes ou déjà conscients du métier qui les attire.

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !