Reconfinement : les nouvelles modalités du bac

Par Thibaut Cojean, publié le 06 Novembre 2020 - Mis à jour le 09 Novembre 2020
3 min

Toutes les évaluations communes sont annulées pour l’année 2020-2021. Les épreuves de spécialités de mars sont maintenues, mais assouplies.

Il n’aura pas fallu longtemps pour modifier les modalités du bac général et technologique. Dans un communiqué adressé moins d’une semaine après le début du deuxième confinement, le ministère de l’Éducation nationale a annoncé que toutes les sessions d’évaluations communes (EC) sont annulées pour l’année scolaire 2020–2021.

Les notes d'EC remplacées par les moyennes

Cela concerne les deux sessions que devaient passer les élèves de première, et celles des élèves de terminale, et donc les éditions 2021 et 2022 du bac. Les moyennes dans les matières concernées remplaceront les notes qui auraient dû être délivrées après les EC.

Le ministère précise que cela concerne l'histoire-géo, les langues vivantes, la spécialité suivie en première et les mathématiques (pour le bac techno) ou l'enseignement scientifique (pour le bac général). L'EPS sera évalué comme prévu, au long de l'année de terminale. Leurs coefficients ne changent pas et le contrôle continu comptera toujours pour 40% de la note finale du bac.

Sujets au choix pour les épreuves de spécialités

Aussi, pour palier aux difficultés de faire cours et de parcourir l’ensemble des programmes, les candidats auront le choix entre deux sujets ou différents exercices. Cela permettra de couvrir l’ensemble des thématiques étudiées et de laisser les élèves choisir les notions qui leur conviennent mieux.

Les épreuves terminales (60% de la note finale) sont pour l’instant toutes maintenues. Si rien n’a été décidé concernant les épreuves prévues en juin (philosophie, grand oral et français), des modifications seront apportées aux deux épreuves de spécialités, prévues en mars.

De plus, les candidats auront connaissance des savoirs et compétences attendus pour chacune de ces épreuves, là aussi afin de maximiser leurs chances de réussite. Enfin, les correcteurs auront de nouvelles grilles d’évaluation.

Les notes des épreuves de spécialités seront donc, comme prévu, prises en compte dans le dossier Parcoursup des candidats. Pour les candidats qui ne pourront pas se présenter aux épreuves de mars, des épreuves de remplacement se tiendront en juin. Elles étaient jusque-là programmées en septembre.

Articles les plus lus

A la Une bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !