1. Réforme du bac et du lycée : ce qui va changer pour vous
Décryptage

Réforme du bac et du lycée : ce qui va changer pour vous

Envoyer cet article à un ami
L'oral au bac portera sur un projet préparé en première en groupe, et seul en terminale. // © Nicolas TAVERNIER/REA - Sebastien ORTOLA/REA
L'oral au bac portera sur un projet préparé en première en groupe, et seul en terminale. // © Nicolas TAVERNIER/REA - Sebastien ORTOLA/REA

Jean-Michel Blanquer l'a annoncé officiellement mercredi 14 février : le futur baccalauréat, qui entrera en vigueur lors de la session 2021, prendra désormais la forme de quatre épreuves terminales et d'épreuves ponctuelles en première et en terminale. La fin des séries générales est aussi actée.

Les contours du futur baccalauréat, inauguré lors de la session 2021, et du nouveau lycée sont désormais connus officiellement. Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a dévoilé le 14 février 2018 sa réforme en Conseil des ministres, puis en conférence de presse.

Seulement 4 épreuves terminales au bac, dont un oral

Alors que l'on compte aujourd'hui environ une dizaine d'épreuves terminales au bac, le nouvel examen n'en comprendra plus que quatre à partir de la session 2021.

Il y aura deux épreuves, que vous passerez après les vacances de printemps de l'année de terminale, sur les disciplines que vous aurez choisies comme spécialités (voir plus loin). Les résultats obtenus à ces deux épreuves seront pris en compte dans Parcoursup.

Les deux autres épreuves, que vous passerez en juin de l'année de terminale, seront la philosophie et un oral sur un projet.
Celui-ci sera individuel et durera 20 minutes. Le projet en question sera réalisé sur deux années : en première, vous travaillerez en groupe, mais, en terminale, vous devrez travailler individuellement.

Notez que, comme actuellement, vous passerez en épreuve anticipée, en fin de première, l'épreuve de français (écrite et orale).
Les quatre épreuves, ainsi que celle de français, compteront pour 60 % de la note totale du baccalauréat.

Du contrôle continu au bac

Les 40 % restant de la note seront évalués en contrôle continu, sous deux modalités différentes :
– 30 % correspondront à des épreuves ponctuelles de type bac blanc. Il y aura trois sessions d'épreuves ponctuelles, qui porteront sur toutes les matières que vous suivrez : en janvier et en avril de l'année de première, puis en décembre de l'année de terminale. Les copies de ces épreuves seront anonymes et ne seront pas corrigées par vos enseignants.
– 10 % résulteront des notes de vos bulletins scolaires de première et de terminale.
À noter que les mentions existeront encore, de mêmes que les oraux de rattrapage.

Lire aussi : Contrôle continu, oral, fin des séries… : vous êtes partagés sur le bac qui se dessine

Fin des séries générales, remplacées par des "spécialités"

Les séries ES, S et L n'existeront plus. Les élèves qui entreront en seconde à la rentrée 2018 ne devront plus opter pour une série, mais pour des disciplines de spécialités.

En première, tous les élèves qui poursuivent en filière générale suivront ces matières : français, histoire-géographie, LV1, LV2, EPS et une nouvelle discipline appelée "humanités scientifiques et numériques" dont le contenu, pour le moment, reste flou. Jean-Michel Blanquer a simplement indiqué qu'il pourrait s'agir de "sciences, de philosophie, d'histoire-géographie". En tout cas, cette matière comprendra plusieurs disciplines.

En plus de ces matières, vous devrez choisir trois spécialités parmi : arts ; écologie, agronomie et territoires ; histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ; humanités, littérature et philosophie ; langues et littératures étrangères ; mathématiques ; mathématiques et sciences informatiques ; SVT ; sciences de l'ingénieur ; SES ; physique-chimie. Vous aurez trois heures de cours hebdomadaires pour chacune de ces trois spécialités.

En terminale, vous suivez les mêmes cours obligatoires qu'en première (sauf le français, remplacé par la philosophie). Vous devrez cette fois-ci choisir non plus trois mais deux spécialités, parmi la même liste que celle proposée en première. Elles ne seront pas obligatoirement les mêmes que vos spécialités de première. Vous aurez 6 heures de cours hebdomadaires pour chacune de ces deux spécialités.

Les séries technologiques ne changent pas

En revanche, si vous optez pour la voie technologique, les séries actuelles resteront les mêmes : STMG (sciences et technologies du management et de la gestion), ST2S (sciences et technologies de la santé et du social), STHR (sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration), STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable), STL (sciences et technologies de laboratoire), STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) et TMD (techniques de la musique et de la danse).

Trimestre, temps consacré à l'orientation et… maturité ?

L'organisation de la scolarité se fera toujours en trimestres, alors qu'une organisation en semestres avait été évoquée. Aussi, les élèves de première et terminale de la voie générale auront, à partir de la rentrée 2019, 1 heure 30 par semaine consacrée à l'orientation.

Par ailleurs, le nom de la classe de terminale changera. Sa nouvelle appellation sera connue dans quelques semaines, mais Jean-Michel Blanquer pencherait pour l'appeler "classe de maturité".

Quels changements en 2018 ?

À la rentrée 2018, seuls ceux qui entrent en seconde connaîtront des changements. Si vous êtes au lycée, rien ne change au niveau du bac et des séries que vous connaissez actuellement.

Les futurs élèves de seconde passeront en début d'année un test de positionnement numérique de français et de mathématiques. Ils devront également suivre un accompagnement personnalisé sur la maîtrise de l'expression écrite et orale. En outre, ils auront des heures consacrées à l'orientation.

Les étapes de la réforme

Rentrée 2018 : Les élèves de seconde passent un test de positionnement.
Rentrée 2019 : Introduction des spécialités. Les élèves de première doivent en choisir trois. Leurs notes des bulletins scolaires sont prises en compte pour le bac et ceux-ci passent deux sessions d'épreuves ponctuelles, en janvier et en avril.
Rentrée 2020 : Les élèves qui entrent en terminale choisissent deux spécialités. En décembre, de nouvelles épreuves sur toutes les matières comptent pour le bac. Au retour des vacances de printemps, ils passent les deux épreuves de spécialités.