Résultats du bac : redoubler sa terminale en cas d'échec, mode d'emploi

Par Matthias Almagro, publié le 04 Juillet 2017 - Mis à jour le 10 Juillet 2018
3 min

En 2017, près de 90.000 candidats au baccalauréat ont été recalés. Si par le passé cet échec marquait le début d'un "parcours du combattant" pour trouver un lycée où redoubler, les démarches sont désormais beaucoup plus simples. Panorama des possibilités.

Vous n'avez pas eu votre bac et souhaitez redoubler l'année prochaine mais, face aux démarches à entreprendre, vous vous sentez perdu(e). Pas de panique ! Plusieurs cas sont envisageables.

Bac 2018 : les résultats du bac général en direct.
Bac 2018 : les résultats du bac technologique en direct.
Bac 2018 : les résultats du bac pro en direct.
Consultez tous les corrigés du bac 2018.

Redoubler dans votre lycée d'origine

Si vous n’avez pas trouvé votre nom sur la liste des reçus, la première chose à faire est d’entamer les démarches pour redoubler dans votre lycée.

Même si c'est un droit, le redoublement n’est pas automatique. Il faut contacter votre établissement pour en faire la demande. L'inscription ne posera pas de problème : contrairement à ce qui se passait avant 2015, une place au sein de votre lycée d’origine vous est désormais assurée. Attention, la mention "admis à redoubler" doit être inscrite sur votre dossier scolaire.

Vous avez même la possibilité de conserver les notes au-dessus de la moyenne obtenues au bac, mais dans ce cas vous ne pourrez pas obtenir de mention.

Lire aussi : Bac : redoublants, vous pourrez garder vos notes même si vous changez de série

Redoubler dans un autre lycée

La simplification des démarches pour redoubler dans le même lycée est le résultat d’une lutte contre le décrochage scolaire amorcée en 2014 par le ministère de l’Éducation nationale. Néanmoins, si vous redoutez de repasser une année dans votre lycée d’origine, il est possible de changer d’horizon.

Pour redoubler dans un autre établissement, il faut faire une demande au rectorat. Pour cela, votre dossier devra être soigné et vos arguments convaincants. Si le rectorat est tenu de vous trouver un nouvel établissement pour la rentrée, vous n’êtes plus prioritaire dans l’accès aux places, surtout pour les lycées hors secteur. Les chefs d’établissement se réservent donc le droit d’accepter ou non votre inscription.

Des solutions alternatives

D’autres solutions s’offrent également à vous. Vous pouvez quitter le secteur public pour rejoindre un lycée privé ou vous présenter au bac en candidat libre grâce à une formation du CNED (Centre national d'enseignement à distance). Ou même repasser le bac en alternance. Dans tous les cas, réfléchissez bien à votre décision : il ne s’agit pas de perdre une année.

Articles les plus lus

A la Une bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !