Bac 2022 : comment réussir l'épreuve de spécialité HLP ?

Par Marion Allard-Latour, publié le 26 Avril 2022
4 min

VIDÉO. Le jour J est arrivé. Retrouvez nos conseils pour réussir votre épreuve d'humanités, littérature et philosophie en toute sérénité !

Pendant les quatre heures d’épreuve d’HLP (humanités, littérature et philosophie), vous devrez réaliser deux exercices : l’interprétation et l’essai. Manon Sage, professeure de philosophie au lycée Saint-Sulpice à Paris (75) vous donne des astuces afin d’optimiser au mieux votre temps.

Préparer ses affaires la veille de l'épreuve

Afin de ne pas rajouter du stress, "je conseille de préparer les affaires la veille : carte d’identité, convocation, une trousse avec des stylos qui fonctionnent, souligne Manon Sage. Il est aussi très important d’apporter une montre pour ne pas se laisser avoir par le temps".

"Il faut bien dormir avant. Il ne sert à rien de relire tous les textes quelques heures avec le début de l’épreuve, mis à part les méthodologies", ajoute l'enseignante.

Lire aussi

Mettre toutes ses idées dans un brouillon

Une fois arrivé dans la salle d’examen, vous pouvez "commencer par écrire tout ce que vous avez en tête, en lien avec les cours." Ce peut être des étymologies, des dates et même la méthodologie (intro, accroche, présentation du texte, contexte, conclusion…). "Votre esprit est ainsi plus libre pour vous concentrer sur l’interprétation et l’essai", poursuit Manon Sage.

"Ensuite, lisez le texte une fois simplement puis une seconde fois en surlignant les connecteurs logiques par exemple." Trouver le thème principal du texte, identifier la thèse de l’auteur et trouver les arguments en accord avec cette thèse sera alors plus facile.

Vous n’aurez pas le temps de tout écrire sur votre brouillon. Néanmoins, vous pouvez rédiger l’introduction et la conclusion. "C’est une bonne idée car cela peut vous guider pour l’élaboration du plan", conseille la professeure.

Lire aussi

Littérature ou philo : commencez par l’exercice avec lequel vous êtes le plus à l’aise

Il est plus simple de commencer par la matière dans laquelle vous êtes la plus à l’aise : littérature ou philosophie. "Chaque professeur note sur 10. Si vous êtes plus fort en littérature et pensez obtenir un 8/10, cela vous rassurera." Lorsque le texte est découpé et mis à plat, la compréhension est d’autant plus évidente.

"Certains commencent à traiter les deux questions en même temps sur leur brouillon tandis que d’autres répondent une question après l’autre." Il faut procéder selon ses habitudes. "C’est un travail d’efficacité où le but est de directement comprendre les enjeux et de rassembler les idées", explique Manon Sage.

Bien aérer ses copies

Les deux exercices sont rendus sur deux feuilles différentes. Une manière de marquer la distinction entre l’interprétation et l’essai mais aussi de rendre des copies agréables à lire. "Les alinéas et les sauts de ligne sont essentiels entre chaque partie et sous-partie."

Dans la conclusion, vous devez répéter les arguments principaux et proposer une ouverture si vous le souhaitez. À noter que si la question d’interprétation tombe en philosophie, l’essai portera obligatoirement en littérature et vice-versa.

Contenus supplémentaires

A la Une révisions du bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !