Bac pro : comment réussir son épreuve de français ?

Par Alexandre Malesson, publié le 19 Mai 2021
4 min

Pas besoin d’être un grand littéraire pour réussir le bac professionnel de français. L’épreuve peut être stressante mais une bonne préparation suffit à aborder l’examen en toute tranquillité. L’Etudiant vous livre ses conseils pour ne pas sécher devant votre copie.

L’épreuve de français en bac professionnel peut se résumer en un mot : l’argumentation. "Pour la réussir, il faut défendre un point de vue", conseille Bruno Gasnier, professeur de lettres-histoire-géographie au lycée Saint-Joseph de Lamballe (22).

Donner des références culturelles

"Chaque argument doit être illustré par un exemple. Il n’y a donc pas de meilleure solution que de s’ouvrir culturellement en lisant des livres, en analysant des peintures, mais aussi en regardant des films ! Tout ce que les élèves ont acquis en culture générale peut servir. Cela leur permettra de trouver des exemples et des références à écrire sur leur copie." Selon ce professeur, n’importe quelle œuvre peut servir : "Carnet de voyage" de Walter Salles, "La rafle" de Rose Bosch, "La vague" de Dennis Gansel, "Le discours d’un roi" de Tom Hooper…

Parmi les trois grands thèmes sur lesquels ils peuvent être interrogés ("Identité et diversité", "L’homme et son rapport au monde" et "La parole en spectacle"), les lycéens doivent donc puiser dans leurs connaissances personnelles mais aussi dans leurs cours. "Tout au long de l’année, nous travaillons ces trois thèmes à fond", explique Marie Sichez, professeure de lettres-histoire-géographie au lycée Le Val d'Argens au Muy (83).

Lire aussi

Réviser les œuvres déjà étudiées

"Le planning de révision est donc très simple : suivre ce que fait le professeur. Pour cette épreuve, c’est surtout la méthodologie qui compte. Une fois qu’on l’a compris, c'est instinctif ! Il faut répondre sous forme de phrases affirmatives, réécrire les questions, utiliser des connecteurs logiques pour lier les phrases et construire une introduction, un déroulé et une conclusion. Si l’étudiant respecte tout cela, il montre qu’il a réfléchi et qu’il a bien compris de quoi il parle."

Pour réviser les œuvres déjà étudiées, un petit carnet de bord peut être utilisé. Il permettra de noter l’ensemble des textes vus en cours en inscrivant le titre, le nom de l’auteur et le lien avec l’objet de l’étude.

"Il faut bien relire les devoirs déjà réalisés en classe", encourage Bruno Gasnier. "Et surtout, bien relire les corrigés qui leur ont été distribués. Ils permettent de voir tout ce que les professeurs attendent d’eux. Vous pouvez aussi vous entraîner avec des sujets blancs. La grammaire et les figures de style (métaphore, hyperbole, oxymore…) doivent aussi être maîtrisées."

Lire aussi

À distance, garder le contact

Cette année, une difficulté peut s’ajouter aux révisions : le distanciel. "Ne confondez pas distanciel et vacances, la communication reste un fondement, avertit Marie Sichez. N’hésitez pas à contacter vos professeurs, ils sont là pour ça ! Vous pouvez également profiter du distanciel pour vous faire aider si vos parents sont en télétravail ou si vos frères et sœurs sont dans la même situation que vous !"

Si l’ordinateur familial n’est pas disponible ou si vous n’en avez pas, les deux professeurs conseillent de se fier au manuel. Marie Sichez propose également d’autres solutions : "Vous pouvez vous rendre dans le CDI de votre établissement ou demander à un professeur de vous ouvrir une salle avec un ordinateur."

A la Une révisions du bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !