Bac S 2020 : si vous passez les langues vivantes (LV1 et LV2) à l’oral de rattrapage

Par Isabelle Maradan La rédaction de l'Etudiant, publié le 06 Février 2019 - Mis à jour le 18 Juin 2020
3 min

Comment se déroule l'oral de rattrapage de langues vivantes de la série S ? Comment pouvez-vous gagner des points ? Qu'attendent de vous les examinateurs ? Tous nos conseils.

L’épreuve orale de langues au bac S

Vous devez vous munir de la liste des notions étudiées pendant l’année. Votre examinateur vous laisse ensuite le choix entre deux documents inconnus. Chacun de ces documents correspond à une notion différente de la liste. Il peut s’agir d’une image publicitaire, d’un dessin humoristique, d’une photographie, d’une reproduction d'une œuvre plastique, d’un slogan, d’un titre d'article de presse ou d’une question vous invitant à prendre position sur un sujet d'actualité ou un phénomène de société.

Vous disposez ensuite de 10 minutes pour préparer votre oral. Celui-ci dure 20 minutes en tout. Les 10 premières sont l’occasion d’une prise de parole libre et continue. L’objectif n’est pas de commenter le document mais de “prendre la parole librement”. Cette prise de parole sert à amorcer une conversation d'une durée maximale de 10 minutes avec l’examinateur.

En série S, la note obtenue est affectée d’un coefficient 3 si vous passez votre LV1 et d’un coefficient 2 s'il s'agit de votre LV2.

Lire ausi : Travailler les langues de manière ludique

Pour gagner des points à l’oral de langues

"Sourire, c’est déjà la moitié du chemin", estime Françoise Du, professeure d’anglais à Rennes (35) et membre du conseil d'administration de l’APLV (Association des professeurs de langues vivantes). Une condition nécessaire, mais pas suffisante. Même s’il vaut mieux vous présenter à l’oral avec vos alliées : la politesse et la bonne volonté.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’une épreuve orale en langue étrangère et qu’il vaut donc mieux parler dans la langue en question dès votre entrée en salle d’examen.

Révisez bien les notions que vous avez apprises. Certains livres proposent des synthèses pour chacune d'entre elles. Elles peuvent vous aider à mieux les cerner, mais votre examinateur appréciera que vous fassiez l’effort de ne pas restituer par cœur une synthèse apprise.

"N’exprimez jamais pendant votre exposé oral quelque chose que vous ne seriez pas en mesure de justifier ensuite lors de la conversation avec l’examinateur", prévient Françoise Du.

Lors de la conversation, n’hésitez pas à poser une question si vous n’avez pas compris quelque chose.

Rassurez-vous ! "L’examinateur a reçu la consigne d’être bienveillant, rassure Françoise Du. À partir du moment où l’élève s’exprime dans un anglais correct et qu’il parle du document, il peut être assuré d’avoir la moyenne."

A la Une révisions du bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !