Bac STI2D : comment réussir l'épreuve de spécialité ingénierie, innovation et développement durable ?

Par Alexandra Luthereau, publié le 26 Avril 2022
4 min

L’épreuve d'ingénierie, innovation et développement durable du bac STI2D se déroulera le 12 mai 2022 de 14h à 18h. L'Etudiant vous accompagne et vous livre ses conseils pour réussir son épreuve le jour J.

Le 12 mai, l'épreuve de spécialité ingénierie, innovation et développement durable (2I2D) du bac STI2D durera quatre heures. Au-delà des révisions, il est possible de marquer des points le jour J en se préparant efficacement à l'épreuve.

Lire le sujet en entier

"Au début de l’épreuve, la première des choses à faire est de lire le sujet en entier", assure Pierre-Emmanuel Celtan, professeur d’ingénierie et développement durable au lycée Louis de Foix à Bayonne (64). Autrement dit, prendre connaissance de l’énoncé des exercices, lire les questions posées et les documents fournis.

Pour que ce travail soit encore plus utile, le professeur suggère d’en faire une "lecture active" en prenant des notes sur sa feuille de brouillon. Vous pouvez y noter les notions abordées dans les exercices (par exemple : le rendement des moteurs…), les chapitres auxquels se réfèrent les exercices et les questions, les informations et les formules indiquées, etc. "Cela donne une vue d'ensemble de tout le sujet et permet de repérer les informations utiles", souligne-t-il.

Lire aussi

Commencez par un exercice que vous maîtrisez

Avant d’attaquer les exercices, sachez qu’ils sont souvent assez indépendants les uns des autres. Vous n’êtes pas obligés de les traiter dans l’ordre. N’hésitez donc pas à commencer par celui qui vous parle le plus pour gagner du temps.

"Il faut d’abord traiter les questions dont on connaît les réponses et les exercices dont on sait tout de suite comment les résoudre. Cela permet d’assurer des points, de prendre le rythme et surtout de gagner en assurance", assure le professeur.

De la même manière, il ne faut pas hésiter à passer les questions qu’on ne comprend pas ou qu’on ne sait pas résoudre, pour y revenir plus tard. Ne restez pas coincé(e) trop longtemps.

Lire aussi

Bien présenter ses résultats

Rappelez-vous que l’épreuve d’ingénierie, innovation et développement durable évalue principalement votre capacité à résoudre des problèmes. Des points sont attribués pour la méthode et pour le résultat. Un résultat seul ne fait pas tout.

Pour donner la réponse à son exercice, le correcteur conseille de suivre une démarche précise :

  • Rappelez les données utilisées (par exemple : "La vitesse étant de X, la masse de Y, …").
  • Donnez la formule utilisée sous forme littérale (par exemple :"Je rappelle que la formule de rendement est…").
  • Développez le calcul et soulignez le résultat. Et n’oubliez pas les unités.
  • Rédigez une conclusion concise (par exemple : "Donc le rendement de ce moteur est…" ou bien "On en déduit donc…").

"La conclusion n’est pas une perte de temps. Cela oblige les élèves à être rigoureux, à se relire et à mémoriser le résultat. Qui sera peut-être réutilisé plus tard dans l’exercice. On évite ainsi beaucoup d’erreurs d’étourderie !" rappelle Pierre-Emmanuel Celtan.

Soignez votre copie

Par ailleurs, ne perdez pas de vue que les correcteurs du bac ne sont pas des robots. Facilitez-leur le travail en présentant clairement vos résultats mais aussi votre copie.

Ainsi, aérez-la en sautant des lignes, et soulignez les réponses. "Si vous devez barrer ou effacer un résultat, un trait net, à la règle, est mieux qu’une montagne de TippEx ou des gribouillis… La présentation est importante car cela permet au candidat de mieux mettre en valeur son travail, gage de sérieux". Dernier conseil du professeur : "N’oubliez pas de réserver quelques minutes à la fin de l’épreuve pour vous relire et souligner".

A la Une révisions du bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !