Bac 2022 : comment réussir son épreuve écrite de LLCER ?

Par Paul-Adrien Montacié, publié le 25 Avril 2022
4 min

L’épreuve écrite de langues, littératures et civilisations étrangères et régionales aura lieu le 12 mai 2022 de 14h à 17h30. L’Etudiant et Mélissa Martinez, professeure d'espagnol, vous expliquent comment ne pas se rater le jour J.

Le 12 mai, vous aurez le choix entre deux sujets pour le bac de spécialité LLCER (langues, littératures et civilisations étrangères et régionales). L’épreuve durera 3h30 et se composera de deux exercices. Le premier sera une synthèse à l’aide de documents et le second une traduction.

Réussir la synthèse

Dans la première partie de l’épreuve, vous devrez rédiger une synthèse d’environ 500 mots, notée sur 16 points. À l’aide de trois ou quatre documents, vous devrez présenter un sujet général. "Ne cherchez pas spécialement à en écrire plus, la qualité est préférable", prévient Mélissa Martinez, professeure d'espagnole.

"Dans l’introduction, faites une présentation générale du sujet et individuelle de chaque document pour montrer que vous les avez compris", conseille l'enseignante. À la fin de l’introduction, énoncez votre problématique et votre plan.

Généralement, deux parties suffisent. Mélissa Martinez insiste néanmoins : "Chaque partie doit répondre à la problématique !" Dans votre développement, faites une analyse comparative des documents : il s’agit de ne pas rester superficiel dans votre réflexion.

Sans vous répéter, vous devez répondre à la problématique dans votre conclusion. Si vous vous en sentez capable, ouvrez avec de l’actualité, ou des connaissances personnelles. Pour autant, ne forcez pas une ouverture si vous n’êtes pas certain de sa pertinence.

Soignez votre vocabulaire !

Le niveau attendu sur l’épreuve écrite est C1, qui suppose que vous sachiez vous exprimer avec précision. Évitez donc les mots de vocabulaire trop larges ou imprécis, comme "chose" ou "faire" : donnez à lire le lexique technique appris au cours de l’année !

Dans ce contexte, se relire est important. En repassant sur votre texte, arrêtez vous sur les mots utilisés pour bien vérifier que ce sont les plus précis et les plus appropriés.

Lire aussi

Soignez la traduction

La traduction ne compte que pour quatre points, mais ne la négligez pas ! Pour Mélissa Martinez, ces petits points "peuvent faire la différence". La traduction concernera cinq à dix lignes d’un texte.

Comme pour votre synthèse, relisez-vous ! Ne pas faire de fautes en français est aussi important que de ne pas en faire dans la langue étudiée. C’est même là où on peut en faire le plus, car on a tendance à ne plus réussir à écrire en français après s’être concentré sur une autre langue. Laissez-vous le temps de revenir sur vos formulations pour maximiser vos chances de réussir la traduction.

Apprenez à gérer votre temps

Le jour de l’épreuve, vous pouvez perdre des points en manquant de temps. Pour remédier à cela et trouver l’équilibre, la meilleure solution reste l’entraînement ! En étant régulier au long de l’année, vous saurez de combien de temps vous avez besoin pour effectuer chaque exercice.

Lire aussi

Contenus supplémentaires

A la Une révisions du bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !