Bac : comment présenter "Les Fleurs du mal" à l’oral de français ?

Par Thibaut Cojean, Paul-Adrien Montacié, mis à jour le 06 Mai 2022
3 min

Podcast "Mention bac". Lors de votre oral de français, vous devrez présenter une œuvre littéraire. Pour vous accompagner dans vos révisions, l’Etudiant fait le tour des œuvres au programme.

L’Etudiant vous accompagne dans votre préparation du bac de français en examinant les œuvres au programme de l’année de première. Dans cet article et ce podcast, Sonia Arbaretaz, professeure de français au lycée Fénelon Sainte-Marie de Paris, nous aide à comprendre "Les Fleurs du mal" de Baudelaire pour en faire une bonne présentation le jour de l'oral de français.

L’oral de français du bac se déroule en deux parties : la première porte sur un texte étudié en classe et la seconde sur une œuvre littéraire de votre choix. Vous pouvez la sélectionner dans la liste des œuvres au programme, dans la liste complémentaire proposée par votre professeur.

Lire aussi

"Les Fleurs du mal" : comprendre pourquoi cette œuvre a fait scandale

Ce qu’il faut d’abord retenir de ce recueil de poésie, c’est son impact sur la société. "Il a fait un énorme scandale en 1857 : il y a eu un procès et six poèmes ont été censurés", rappelle la professeure. Pour bien présenter l’œuvre, il faut donc comprendre "pourquoi on ne supporte pas ces textes à l’époque".

"Ces poèmes sont jugés offensants pour la morale, résume Sonia Arbaretaz. Baudelaire choisit des thèmes qui n’avaient jamais été abordés en poésie". La notion de laideur est beaucoup utilisée par la professeure. "La laideur physique et morale, mais aussi la laideur matérielle dans la misère." À travers elle, "Baudelaire montre le côté obscur de Paris à cette époque".

L’enseignante vous conseille de choisir des extraits qui vous ont marqué pour présenter cette laideur aux examinateurs.

Lire aussi

Replacer Baudelaire dans l’histoire littéraire

Du côté de la composition de l’œuvre, celle-ci est "structurée comme un itinéraire de la naissance à la mort : le début est l’idéal et la fin est la mort." Là aussi, "il faut présenter des textes dans lesquels ça s’illustre particulièrement".

Si à travers ce recueil, "Baudelaire parle de lui et de sa position de marginal", il ne faut pas oublier qu’il a eu un fort impact sur la littérature française. Sonia Arbaretaz y voit "une nouvelle écriture, quelque chose de nouveau et très dérangeant qui réinstalle Baudelaire dans l’histoire littéraire, dans la même ligne que Victor Hugo".

Contenus supplémentaires

A la Une révisions du bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !