Préparer le bac : s’y prendre à l’avance

publié le 24 Mars 2019
4 min

Apprendre, on aimerait tous que ce soit fait une bonne fois pour toute. Mais c’est souvent quelque chose qui prend du temps. Le cerveau a besoin de revenir plusieurs fois sur un sujet pour le classer au bon endroit et s’en souvenir sur la durée. Découvrez les 8 clés du succès proposé par notre partenaire Schoolmouv.

S’y prendre à l’avance

La plupart du temps, on apprend pour une interro en particulier, pour un bac blanc ou pour le bac. Mais peut-être est il plus intéressant d’apprendre pour de bon, pour pouvoir réutiliser ses connaissances plus tard. Nous avons tous déjà eu besoin de revoir des choses pour mieux comprendre de nouvelles notions. En apprenant mieux, et dans la durée, on facilite aussi les apprentissages à venir. Et même si on pense juste au bac, en apprenant mieux, on s’évite aussi le risque d’avoir un trou de mémoire le jour J !

Bac : Comment se préparer efficacement ?
Bac : Comment se préparer efficacement ? // © Schoolmouv

S’y prendre à l’avance permet également de comprendre, d’apprendre, de s'entraîner. Apprendre, c’est tout un process et chacune des étapes à son importance. C’est comme ça que vous serez le mieux préparé! Vous aurez le temps de reprendre chaque notion, de vous assurer que vous faites bien le lien entre chaque chose. Vous pourrez ensuite apprendre et enregistrer ces informations de manière durable. Enfin, les exercices d’entraînement vous permettront d’utiliser ces notions, de les mettre en pratique pour en faire des automatismes.

En vous y prenant à l’avance, vous pouvez également vous apercevoir que certains points ne sont pas très clairs. C’est l’occasion d’aller poser des questions à votre professeur, de vous faire réexpliquer une notion un peu floue. Vous avez le temps de trouver des solutions. Il n’y a rien de pire que d’être dans l’urgence, cela augmente le sentiment de stress !

Alors pour réviser un contrôle ou une échéance importante, il faut s’y prendre à l’avance ! C’est ce qui permet de faire la différence entre apprendre et bachoter. Ca peut paraitre compliqué de se projeter plusieurs mois en avance. Mais réviser le bac ne peut pas se faire de manière efficace en quelques semaines, ou pire quelques jours. Et puis surtout, en s’y prenant trop peu de temps avant, on est obligé de ne faire que ça, parce qu’on est dans l’urgence ! En s’y prenant à l’avance, on peut continuer à voir ses amis, à regarder des séries, à faire du sport….

A l’avance, ça fait combien exactement ?

Dans le 1er article, on vous avait expliqué comment faire le point sur le travail à fournir et tout ce que vous aurez à réviser. Maintenant que vous connaissez le volume, vous pouvez estimer le temps dont vous aurez besoin et donc quand il vous faudra commencer. N’hésitez pas à voir un peu large, pour avoir le temps de faire des pauses, pour ne pas avoir de trop grosses journées ou périodes de révision.

Concrètement, quand commencer à réviser ?

Après les bacs blancs, soit plus ou moins au moment des vacances de printemps est une bonne période. Après les bacs blancs, c’est le moment idéal pour faire le point. Cela vous laisse 3 mois devant vous pour vous organiser et réviser sereinement, régulièrement et efficacement ! Une bonne partie du programme a déjà été couverte. Si vous avez travaillé régulièrement, il s’agira surtout de revoir des choses déjà apprises et de s'entraîner. Et si vous êtes plutôt du genre à repousser à plus tard et que ça commence à presser un peu… alors avec ce délai de plusieurs semaines, vous pouvez y arriver !

Dans les prochains épisodes, on vous en dit plus ! On vous donnera de nouveaux conseils sur les différentes manières d’apprendre ! A bientôt !

A la Une révisions du bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !