1. Bac
  2. Sujets probables bac
  3. Bac techno 2020 : comment bien préparer l'épreuve anticipée de français ?
Coaching

Bac techno 2020 : comment bien préparer l'épreuve anticipée de français ?

Envoyer cet article à un ami
Lors de l'épreuve de français du bac, vous devrez être capable de développer un raisonnement construit // © AdobeStock
Lors de l'épreuve de français du bac, vous devrez être capable de développer un raisonnement construit // © AdobeStock

Élève en première technologique, le 17 juin, à partir de 14h, vous passerez l’épreuve écrite du bac de français. Vous aurez 4 heures pour montrer vos connaissances littéraires, votre capacité de réflexion et votre sens de la rédaction. Mais entre le théâtre, le roman, la littérature d’idées et la poésie, que réviser ? Voici les conseils de l’Etudiant, élaborés grâce à l’avis de vos professeurs.

Pendant vos révisions pour le bac, vous pourrez être tenté de faire des impasses sur quelques chapitres. Après tout, si tel sujet est tombé l’année dernière, il ne devrait pas tomber cette année… Mais voilà, la réforme est passée par là. "Cette année, le français sera une épreuve 'zéro', tout sera possible", prévient Sonia Arbaretaz, professeure au lycée Fénelon Sainte-Marie, à Paris. Vous l’aurez compris, difficile de faire des pronostics cette année mais pas de panique pour autant, l’Etudiant partage ses conseils pour vos révisions !

Faites des fiches

"Il faut ficher des citations emblématiques, une dizaine par œuvre ce serait bien", indique Emma Jaosidy, professeure au lycée de La Bruyère, à Versailles (78).

Anne Roche-Poggi, enseignante au lycée Marseilleveyre, à Marseille (13), conseille aussi de faire des fiches sur les personnages, les cadres spatio-temporels ou encore la narration. "Quand je préparais l’Agreg, j’avais tapissé mes toilettes avec mes fiches, ça me forçait à les lire !" La professeure de français insiste également sur un autre point : "Les candidats doivent au moins connaître le déroulement de l’œuvre pour réussir !"

Au lycée Sainte-Famille Saintonge, à Bordeaux (33), Barbara Derien insiste sur l'importance de connaître les procédés littéraires : figures de style, tonalité, registre, énonciation, etc. "Mais la clé de la réussite, c’est de travailler toute l’année", confie-t-elle.

Lire aussi : Le calendrier des épreuves du bac en première

Vous devez maîtriser vos œuvres

"Je conseille toujours à mes élèves de lire au moins deux fois chaque œuvre, ils doivent en maîtriser la structure", affirme Emma Jaosidy. Elle explique que ce qui va aussi compter, c’est votre capacité à situer une œuvre littéraire dans son contexte historique. "Les élèves doivent être capables de placer les grands auteurs sur une frise chronologique", insiste-t-elle.

Anne Roche-Poggi le confirme, "c’est fondamental de lire les textes en entier, ce n’est pas grave de sauter quelques lignes mais les élèves doivent maîtriser le schéma narratif des œuvres et les grandes problématiques." Afin de mieux connaître vos textes, l’enseignante conseille vivement d’interpréter les œuvres comme des pièces de théâtre, en les lisant à voix haute et avec l'intonation. "C’est important de vivre le texte." Ainsi, vous pourrez aussi travailler votre lecture, notée sur 2 points à l’oral de français.

Quant à Barbara Derien, elle conseille à ses élèves de se fier au plan proposé dans le sujet pour le commentaire de texte. "Les deux grands axes leur seront donnés, ils doivent les prendre et surtout respecter l’ordre dans lequel ils sont donnés."

Lire aussi : Épreuves, calendrier, coefficients : le bac 2021 en un clin d’œil

Les pièges à éviter

"L’un des pièges serait de tomber dans une récitation de leçon", prévient Sonia Arbaretaz. Oui, vous devez avoir des connaissances, mais vous devez être capable de les mettre en lien et de développer un raisonnement construit. Vous devez voir vos cours comme des outils qui vous aident à développer vos idées.

Autre piège à éviter : ne pas utiliser les 4 heures qui vous sont données pour l’épreuve. "Il n’y aura plus qu’un seul exercice donc les copies devront être plus fournies qu’avant, alerte Emma Jaosidy. Une copie terminée en 2 heures présentera forcément des failles". Si vous voyez des camarades sortir au bout de 2 heures de composition, ne vous mettez pas la pression : le bac, ce n’est pas une course.

Pour vous donner tout de même une idée et guider vos révisions, voici un tableau récapitulatif des sujets tombés en français en première depuis 2012 dans les séries technologiques.

Thèmes 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012
Théâtre X X
Poésie X X X X
Roman X
Argumentation / littérature d’idées X

L’épreuve anticipé de français en bref

L'épreuve anticipée de français en première est double : elle consiste en un écrit de 4 heures et un oral (coefficient 10 en tout).

À l'écrit, les élèves auront 4 heures pour traiter au choix un commentaire de texte ou une contraction de texte, plus un essai.
Pour le commentaire de texte, il est ouvert à tous à partir du moment où les candidats développent une pensée structurée. Mais il faudra bien connaître l’histoire littéraire car le texte du commentaire n’aura pas été étudié dans l’année. Tous les objets d’étude seront possibles, sauf Littérature d’idées qui est réservée à la contraction de texte et à l’essai.
Pour la contraction de texte, vous aurez un texte de mille mots, issu du XXe ou XXIe siècle, qu’il faudra résumer en 250 mots, soit le quart. Il faudra respecter l’énonciation, la thèse et la composition du texte originel.
Pour l’essai, il faudra répondre à une question de type : "L'imagination permet-elle de passer un message ?" avec introduction, développement en deux axes et conclusion. Pour répondre, vous devrez faire appel à vos connaissances de l’œuvre.
Attention : pour la contraction de texte et l’essai, trois sujets seront donnés car trois œuvres sont proposées par le ministère pour l’objet d’étude, mais vous ne devrez faire qu’un sujet pour la contraction et qu’un sujet pour l’essai !

À l'oral, les candidats ont 30 minutes pour préparer leur intervention de 20 minutes. Pendant les douze premières minutes, l'examinateur choisira un texte étudié pendant l'année. Le candidat commencera par la lecture, notée sur 2 points. Il devra ensuite en faire une explication linéaire, sur 8 points. Après, l’élève devra répondre à une question de grammaire, sur 2 points, en lien avec le texte analysé. Pour les huit minutes restantes, le candidat choisira un texte étudié dans l’année, il devra l’expliquer à l’examinateur, défendre son choix et répondre aux questions sur l’œuvre choisie.