1. Bac STMG 2019 : nos pronostics en gestion et finance
Coaching

Bac STMG 2019 : nos pronostics en gestion et finance

Envoyer cet article à un ami
La partie écrite de la spécialité gestion et finance du bac STMG se découpe en deux parties. // © letudiant.fr
La partie écrite de la spécialité gestion et finance du bac STMG se découpe en deux parties. // © letudiant.fr

Candidats au bac STMG 2019, voici ce qui vous attend pour les épreuves de juin ? L’Etudiant a demandé à un enseignant son pronostic et ses conseils de révisions.

Les sujets les plus probables

La partie écrite de la spécialité gestion et finance du bac STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) se découpe en deux parties : la première comporte des questions, divisées en trois dossiers, qui regroupent chacun plusieurs documents ; la seconde est une question de gestion, c’est-à-dire une problématique générale qui demande une argumentation. Pour Jean Ferey, enseignant au lycée Fresnel, à Bernay (27), les trois dossiers piochent généralement dans les trois parties du programme, à savoir "Construire une image de l’entreprise", "Analyser la situation de l’entreprise" et "Accompagner la prise de décision".

Lire aussi : Bac STMG: nos pronostics en économie-droit

"Toutefois, certains chapitres sont plus incontournables que d’autres", observe-t-il. Pour cette année, il pressent que les notions d’investissement et d’amortissement pourraient constituer l’essentiel du sujet. "Dans une étude de cas, toutes les questions tournent autour d’une thématique, rappelle-t-il, c’est un fil rouge pour amener l’élève à réfléchir aux conséquences de ce que l’entreprise souhaite mettre en place." Avec de tels thèmes en tête, Jean Ferey imagine qu’il sera certainement demandé de calculer le coût d’acquisition, ou encore l’amortissement. "Pour ce dernier calcul, deux méthodes sont possibles, mais une seule sera demandée, précise-t-il. Il y aura aussi forcément des écritures comptables". Mais au-delà de ces questions techniques, d’autres nécessiteront des explications : "Justifier le mode d’amortissement par exemple, poursuit l’enseignant, ou analyser la situation de l’entreprise au regard des différents principes comptables". La question de gestion, qui s’inscrit dans la lignée de la première partie, prend la forme d’une problématique. Si elle concerne l’investissement ou l’amortissement, elle peut être la suivante : "Quel est l’impact de l’investissement sur la structure financière de l’entreprise", imagine Jean Ferey.

Pensez à réviser aussi

Selon Jean Ferey, il pourrait également vous être demandé d’analyser le bilan de l’entreprise et d’étudier son financement. La question de gestion pourrait alors être : "L’emprunt est-il le seul mode de financement possible ?" Dans les dossiers, comme en 2018, on pourrait vous demander de "justifier le bilan fonctionnel" ou de "proposer des solutions pour améliorer la situation". "Parfois, des thèmes tombent deux années de suite", prévient l’enseignant. Il doute cependant que le calcul des coûts sera choisi de nouveau cette année, mais invite les élèves à ne pas les négliger.

Lire aussi : Bac STMG: nos pronostics en histoire-géographie

Les sujets les moins probables

Pour Jean Ferey, impossible de faire des impasses. "Aucun thème n’est jamais tombé", assure-t-il. Son conseil : s’entraîner aux techniques de calcul, mais aussi savoir justifier ces calculs. "De bonnes justifications permettront d’obtenir de meilleures notes."