Améliorer son expression

Français - littérature
1ère

Fiche de révisions Baccalauréat technologique Français

 

1. Vocabulaire pour éviter de répéter « l’auteur veut dire que » ou « l’auteur pense »

 

La mise en relief, l'insistance : focaliser l’attention sur, insister sur, exagérer, souligner, renforcer, approfondir, intensifier, valoriser, signaler...

La précision : détailler, préciser, nuancer...

L’implicite : suggérer, supposer, émettre une hypothèse, supputer, imaginer, sous-entendre, laisser penser, révéler, laisser deviner/transparaître…

La description : se référer à, introduire, noter, évoquer, exprimer, peindre, dépeindre, présenter, montrer, décrire, ébaucher, refléter...

Divers : critiquer, résumer, considérer, se fonder sur, conduire à, aboutir à, mêler, paraître, sembler, permettre, opposer, témoigner de, créer, compléter, atténuer…

 

2. Bien introduire ses citations en commentaire ou à l'oral

 

Les citations doivent servir à illustrer une idée ou à la prouver. Elles se présentent obligatoirement entre guillemets et sont, si possible, introduites ou mieux intégrées à la rédaction du commentaire, plutôt que d’être simplement juxtaposées à l’analyse par « ».

 

À éviter : Le poète personnifie l’animal : « rêve » (l.2), « pleure » (l.3). Il renforce ainsi l’émotion du texte.

À faire : Le poète personnifie l’animal par les mots « rêve » (l.2) et « pleure » (l.3) pour renforcer ainsi l’émotion du texte.      

/ En précisant que l’animal « rêve » (l.2) ou « pleure » (l.3), le poète le personnifie et renforce l’émotion du texte.

 

Attention : même coupées, les citations doivent rester cohérentes. On ne peut pas uniquement garder le premier et le dernier mot d'une phrase : à la lecture, cela n'a pas de sens ! La citation tronquée doit avoir un sens.

Par exemple : soit la citation « Les grands arbres du parc sont multicolores ». On peut la couper et conserver « Les grands arbres […] multicolores », mais pas « Les […] multicolores ».

 

Lorsque l'on effectue une modification dans une citation, on la place entre crochets (pour changer le temps, le nombre, la personne).

Par exemple : « Il pleure dans mon cœur » peut devenir « Il pleure dans [s]on cœur » dans votre analyse.

 

Conseil : alternez citations et exemples reformulés avec vos propres mots. Lorsque vous citez le texte, sélectionnez uniquement le mot ou la courte expression nécessaire à vos explications. Ne jamais citer pour citer : toujours analyser la citation pour en déduire une interprétation (cf. exemple ci-dessus) : une explication développée doit toujours suivre ou précéder une citation ou un exemple.

 

3. Utiliser les connecteurs logiques

 

Les connecteurs logiques vous permettent de bien structurer votre propos, à l'oral comme à l'écrit. Ils permettent également de faciliter la lecture de votre copie en soulignant les articulations du plan.

 

  • Pour indiquer l'ordre : de prime abord, en premier lieu, premièrement / Ensuite, puis, dans un second temps / Enfin, en définitive, en conclusion, en somme.
  • Pour ajouter une idée : de plus, de surcroît, et.
  • Pour marquer une opposition : en revanche, toutefois, néanmoins, mais.
  • Pour marquer une cause : car, parce que, étant donné que.
  • Pour marquer une conséquence : donc, c'est pourquoi, par conséquent.
  • Pour donner un exemple : par exemple, ainsi, en effet, notamment, c'est-à-dire, d’ailleurs.
1 avis
Notez
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Donnez votre évaluation
Améliorer son expression
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
L'élève un peu cancre publié le 14/02/2016

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu