Amours Délices et Orgues

Français - littérature
Terminale L

Alphonse Allais Amours Délices et Orgues bibebook Alphonse Allais Amours Délices et Orgues Un texte du domaine public. Une édition libre. bibebook www.bibebook.com A mon excellent ami LEON LAURENT (de Reims) en souvenir [1]des Journées de Juin . q A LA RUSSE – OU – LA BASANE COLLECTIVE i nous voulons rester en bons termes avec le peuple russe, respectons ses traditions, sa foi, son idéal ; n’exigeons de lui aucune concession à nos façons de croire et de penser, car, dans une enveloppe souple, l’âme russe est rigide et tout d’une pièce, comme quiSdirait une bille d’acier égarée dans un pneu. De même aussi, n’empruntons à leurs coutumes que celles qui s’accordent à notre complexion, si différente de la leur. En agissant ainsi, nous éviterons bien des gaffes, surtout celles d’une nature plutôt pénible, comme vous allez pouvoir en juger par ce récit. Je commence par déclarer que l’histoire n’est pas de moi : elle me fut contée par le célèbre chansonnier américain Raphaël Shoomard, un garçon assez sérieux pour que je puisse garantir la véracité de cette aventure. C’était, il y a quelques années, au début des manifestations de sympathie entre France et Russie. Dans certains régiments, ces manifestations avaient pris tout de suite le caractère du pur délire. Tous les officiers apprenaient le russe, se nourrissaient de caviar et ne buvaient plus que kummel ou vodka. Au bout d’un mois, dans maintes garnisons, l’astrakan avait doublé de prix.

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Amours Délices et Orgues
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu