Bac ES 2015: sujet et corrigé de philosophie sujet 2

Philosophie
Terminale ES
  • Le sujet de Philosophie sujet 2 :


    L'artiste donne-t-il quelque chose à comprendre ?


Le corrigé de Philosophie sujet 2 :


Il est commun de donner à l'artiste un rôle, une mission en tant qu'être inspiré des muses, intermédiaire pendant longtemps entre les hommes et les divinités ou génie créateur. Cependant, ce rôle est critiqué en philosophie, dès l'origine de celle-ci par le geste d'ostracisme de Platon qui considère les artistes comme des charlatans et les exclut de sa République, son projet politique.
Pour ce philosophe, l'artiste nous éloigne de la vérité en nous faisant croire en la réalité d'un monde factice, en nous présentant des chimères dont il est lui même incapable de rendre compte. On sait qu'il faut attendre la période de la Renaissance pour qu'il soit reconnu et ait un droit de cité. Est-ce à dire que l'artiste ne nous apporte rien relativement à la compréhension du monde ? Est-ce faire de l'art une activité inutile, une sorte de divertissement futile et mensonger ? Car se demander si l'artiste donne quelque chose à comprendre, c'est, d'une part, lui assigner une tâche, un but, et d'autre part donner à son travail un enjeu dans le domaine de la connaissance. Quel serait alors ce « quelque chose » indéterminé dont seul l'artiste aurait le secret et qu'il nous livrerait comme un don ? S'agit-il dans le domaine esthétique de comprendre quelque chose qui par ailleurs nous échapperait ? Mais alors est-ce la compréhension de l'œuvre, de ce qu'elle exprime ou des idées de son créateur ou bien est-ce la réalité, le monde dans lequel nous sommes plongés qui nous est donné à comprendre ? Le monde n'est-il pas mieux appréhendé par d'autres modes de pensée comme la science ou la philosophie qui ont pour but la recherche du vrai ?
Il faut s'interroger sur le travail de l'artiste ou plus exactement sur ce génie qui donne ce qu'il a peut-être lui même reçu comme un don de la nature, puis se demander si ce que donne l'artiste n'est pas davantage du domaine du beau, du plaisir que de la compréhension. Enfin, il conviendra de savoir si la valeur esthétique n'est pas plus que la compréhension du monde et si ce que donne l'artiste n'excède pas la seule valeur de vérité.

1. Le don de l'artiste entre travail servile et inspiration divine

2. L'artiste donne à comprendre le monde
3. L'artiste ne donne pas seulement à comprendre quelque chose, il donne quelque chose, il donne un monde.

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Bac ES 2015: sujet et corrigé de philosophie sujet 2
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu