Bac ES : l’épreuve écrite de français, à quoi s’attendre

Français - littérature
Terminale ES

Conseils méthodologiques bac ES – épreuves de français

L’épreuve de français à l’écrit est une épreuve anticipée : les candidats passent donc la matière au bac en première (c’est le cas de l’oral également). Elle dure 4 heures et le coefficient affecté à l’épreuve est 2.

L’écrit de français s’appuie sur un corpus d’un à quatre documents (textes, œuvre intégrale brève, extrait long) constitué d’après l’un des quatre objets d’étude du programme ou de deux objets croisés. Ils peuvent être accompagnés d’une image.

Une ou deux questions peuvent être posées sur ce corpus en première partie de l’épreuve.
 Transversales, ces questions invitent à établir des relations entre les documents autour d’une problématique axée sur l’objet d’étude. Lorsqu’elle existe, cette première partie est notée sur 4 points au maximum.

La seconde partie de l’épreuve est un travail d’écriture. 
Au choix, trois types de sujets : un commentaire d’un texte (ou une comparaison de deux textes) du corpus, une dissertation ou une écriture d’invention. Cette partie est notée sur 16 points au minimum (20 quand il n’y a pas de questions). 

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Bac ES : l’épreuve écrite de français, à quoi s’attendre
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu