Bac L 2015: sujet et le corrigé d'histoire-géographie-document

Géographie
Histoire
Terminale L

Le sujet d'Histoire-Géo : étude de document :

publié par LEtudiant.fr

Le corrigé d'Histoire-Géo : documents

Étude critique de documents
 

« Les chemins de la puissance : les États-Unis et le monde à la fin des années 1960. »

Sujet difficile par la nécessité de contextualiser, et de ne pas généraliser abusivement à la période postérieure aux années 1960. Mais sujet facile sur le fond, qui appelle à des notions connues : puissance, hard power, soft power, conflits de guerre froide, compétition internationale.

Une rapide introduction présente les documents et le thème qui les relie : celui des manifestations de la puissance états-unienne au cœur de la guerre froide, à l’été 1969. La problématique porte sur ces manifestations de la superpuissance.

Dans un premier paragraphe, il s’agit de montrer ce que ces deux documents montrent de la puissance des Etats-Unis. La photographie offre à la fois une démonstration de la puissance scientifique et technologique américaine, mais aussi celle d’un soft power de plus en plus fort (un demi-milliard de téléspectateur alors que croît la puissance des médias télévisés et des satellites) : la « nouvelle frontière » appelée par Kennedy en 1960 est franchie. La chanson du groupe Country Joe and the Fish, un mois après l’alunissage d’Apollo 11, critique certains acteurs et manifestations de la puissance : l’armée dans la guerre du Vietnam, en pleine guerre asymétrique contre l’armée de Hô Chi Minh, commencée en 1964 et de plus en plus critiquée, les flux financiers (Wall Street) dont les Etats-Unis endettés ont de plus en plus besoin pour financer cette guerre, et qui poussera Nixon, en 1971, à mettre fin à la convertibilité du dollar en or.

Dans un second paragraphe, on peut en discuter les limites internes et externes. Les limites du premier document portent sur l’essor des concurrences en matière spatiale. De la même manière que les Etats-Unis ont vécu, après 1949, une forte concurrence en matière de maîtrise nucléaire, les technologies spatiales vont être un vecteur de puissance de plus en plus partagé. Dans les années 1960 commence une forte concurrence avec l’URSS et d’autres acteurs (France, Chine) en matière spatiale. Le second document montre que, devenue première puissance économique mondiale, les Etats-Unis voient se lever contre ses actions militaires et économiques une partie de l’opinion publique mondiale, plutôt jeune : le festival de Woodstock est dans la continuité des manifestations de 1968 en Amérique du nord, en Europe et au Japon qui remettent en cause un mode de fonctionnement des Etats jugé comme opaque. Néanmoins ces limites poussent les Etats-Unis, après 1969, à continuer leur politique d’expression de la puissance pour faire céder l’URSS dans la guerre froide, et pour se maintenir comme première puissance industrielle et militaire (hard power) ou culturelle et médiatique (soft power).

Une petite conclusion peut rappeler qu’à la fin des années 1960 les Etats-Unis sont une des deux grandes superpuissances mondiales, mais que l’interventionnisme nécessité par ce statut de superpuissance peut en fragiliser l’image.

Notions attendues : puissance, hard power, soft power, concurrence, nouvelle frontière, opinion publique.

Bref, rien de difficile, la qualité de définition des termes et du contexte sont sans doute un élément majeur d’appréciation pour le correcteur.

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Bac L 2015: sujet et le corrigé d'histoire-géographie-document
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu