Bac PRO 2015: sujet et le corrigé d'histoire géographie

Géographie
Histoire
Terminale Pro

Le sujet d'histoire-géographie :

publié par LEtudiant.fr

Le corrigé d'histoire-géographie :


Proposition de corrigé Bac Pro 2015 Histoire géographie

Première partie : Géographie. 


Sujet 1. 


1)    Strasbourg, Bordeaux, Rennes, Nantes, Lille, Marseille ou Lyon sont les principales villes reliées à Paris par le réseau ferré à grande vitesse.

2)    a) faux : les collectivités territoriales et l’Union Européenne interviennent aussi dans l’aménagement du territoire (par exemple en finançant des infrastructures de transports : les TER Trains Express Régionaux sont financés par les conseils régionaux).

b) vrai : les communes peuvent et doivent même se regrouper en EPC (Etablissement Public Intercommunal), par exemple les communautés de communes. Le but est de mutualiser les moyens et de rationnaliser la gestion du territoire.

c) vrai : l’UE finance par exemple des projets dans les régions en difficulté (exemple : régions rurales ou de montagne).

d) faux : le citoyen peut participe. Par exemple, il peut donner son avis par le biais de consultations sur les grands projets d’aménagement.

3)    Il fallait expliquer la notion d’attractivité : c’est-à-dire le fait qu’un territoire a des avantages qui pousse une entreprises à s’y installer. Il faut expliquer que les territoires ont intérêt à accueillir des entreprises car elles amènent des emplois et de la richesse. Pour favoriser cela, les politiques d’aménagement du territoire peuvent mettre en place de nombreuses choses : favoriser la desserte en transport, mettre en place des liens entre universités, laboratoires et entreprises etc. De nombreux exemples concrets étaient possibles selon ce que vous avez étudié en cours ou vos connaissances.

4)    Il fallait choisir un aménagement de votre choix. L’éventail de réponses est très large. Il fallait décrire l’aménagement (transport ? aménagement sportif ? culturel ? économique ?), les territoires (communes ? département ? région ? Etat ? UE ?) et les acteurs (pouvoirs publics ? privés ? citoyens ?).

 

Sujet 2. 


1)    Les régions où les revenus par habitants sont les plus faibles sont claires sur la carte (le Nord en blanc + une région gris clair au choix), les plus riches sont foncées (Ile-de -rance et Rhône-Alpes). Dans ces deux régions, les métropoles principales sont Paris et Lyon (ou Grenoble).

2)    Il faut définir ce qu’est un ancien espace industriel : les régions qui ont connu une grande croissance pendant la révolution industrielle (XIXe) du fait de la proximité des mines de charbon (dans le Nord et en Lorraine principalement). Depuis les années 1960, on utilise principalement le pétrole comme source d’énergie. Il est importé, arrive par les ports, et donc les industries ont changé de localisation. Les anciens espaces industriels sont donc en crise (chômage, fermeture des usines). Vous pouviez donner plusieurs exemples de politiques menées pour les revaloriser : par exemple installer des établissements culturels prestigieux (le Louvre à Lens, le centre Pompidou à Metz).

3)    Les métropoles sont des grandes villes, qui ont la particularité de concentrer les centres de décision dans le domaine politique (assemblée national, conseil régional…), dans le domaine économique et financier (sièges sociaux des entreprises ou des banques) et dans le domaine culturel (grands théâtres et opéras, grands musées). Vous pouviez choisir des exemples à Paris, Lyon, Marseille, ou d’autres métropoles françaises (Toulouse, Grenoble…)

4)    Sur les littoraux on trouve :

  1. Les ports : c’est par la mer qu’on importe et qu’on exporte des marchandises
  2. Des usines : la proximité des ports explique la localisation d’usines (par exemple on y transforme le pétrole qu’on vient d’importer).
  3. Du tourisme : car les touristes aiment la mer, la plage, les paysage et le temps


Education civique


1)    Cette affiche dénonce les restrictions faites à la liberté de la presse au Brésil. C’est la liberté d’expression le principe en cause.

2)    Cette ONG sait que tout ce qui concerne le Brésil va être très médiatisé pendant la coupe du monde : c’est donc une bonne occasion pour sensibiliser l’opinion publique à ce problème.

3)    De nombreux exemples étaient possibles selon vos connaissances et vos intérêts, vous pouviez présenter les actions de l’ONU (Unicef pour les enfants par exemple) ou des ONG dans divers domaines (droits des femmes, des enfants, lutte contre la torture…).

Histoire


Sujet 1. 


1)    Gandhi transforme le parti du progrès en « organisation démocratique de masse » : désormais chacun peut y voter, sans distinction de revenu (citer les lignes 3 et 4).

En effet, son but est d’obtenir l’indépendance de l’Inde. Pour cela, il a besoin de la participation du maximum de population. On lit dans le deuxième paragraphe que Gandhi ne voulait pas d’actions terroristes, vous pouviez préciser qu’il était adepte de la non-violence. Gandhi a organisé des campagnes de résistance pacifique : il fallait que des foules entières y participent pour qu’elles aient du poids.

2)    Indépendance de l’Inde : c’est le but de Gandhi. L’inde était alors une colonie britannique.

Boycott des produits anglais : c’est une des méthodes utilisées par Gandhi. En refusant d’acheter les produits anglais, la population a réussi à faire plier le gouvernement britannique.

Non-violence : c’était le principe de Gandhi. Pour lui, la lutte ne devait jamais être armée. Il a organisé par exemple de nombreuses marches pacifistes pour défendre les droits des Indiens.

3)    Après la seconde guerre mondiale, de nombreuses colonies demandent l’indépendance. Mais dans la plupart des cas, cette revendication se fait par la lutte armée. Les méthodes non violentes et de pression utilisées par Gandhi sont donc novatrices.


Sujet 2. 


1)    Dans le doc 1, on apprend :

– Que le FLN est une organisation politique et militaire. Vous pouviez ajouter selon vos connaissances que le signe signifie « Front de Libération Nationale ».

– Que son objectif est l’indépendance de l’Algérie face à la France (ligne 6)

– Que les moyens qu’il envisage pour l’atteindre sont divers : la lutte politique (ligne 12), armée (ligne 13) et diplomatique auprès des autres pays du monde (ligne 14).2)

La Toussaint rouge est une vague d’attentats commises par le FLN et qui marque le début de la guerre d’Algérie. Dans ce document, le FLN explique le but de ces attentats et pourquoi il utilise tous les moyens (y compris la violence).

2)    Ce journal date du 7-9 novembre 1954. À l’époque, l’Algérie est une colonie française et même un département français, d’où cette déclaration de Mitterrand (« l’Algérie c’est la France »).

3)    Le gouvernement français, ici représenté par le ministre de l’Intérieur François Mitterrand, s’oppose aux revendications du FLN. Il envoie un contingent armé pour se battre contre le FLN en Algérie. Ici, le journal « l’écho d’Alger » présente la présence de la France uniquement sous son côté positif, en citant les bénéfices qu’elle apporte à l’Algérie (« investissements et grands travaux… »). On voit en deuxième partie de la une le terme de « nettoyage » : on peut supposer qu’il s’agit d’une opération de l’armée pour éradiquer les revendications armées portées par le FLN (qui se préparait et se cachait dans les montagnes des Aurès).

 

 

 

1 avis
Notez
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Donnez votre évaluation
Bac PRO 2015: sujet et le corrigé d'histoire géographie
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
zadjirati99 publié le 01/03/2017

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu