Bac S : l’épreuve d’histoire-géographie, à quoi s’attendre

Philosophie
Terminale S

Conseils méthodologiques bac S – épreuves d’histoire-géographie

Pour son retour parmi les épreuves terminales obligatoires du bac S, l'histoire-géographie fait peau neuve. Vous avez désormais 3 heures pour traiter deux sujets : une composition (majeure) et une analyse de document(s) ou un croquis (mineure). Si la composition tombe en histoire, la mineure portera nécessairement sur un thème de géographie, et vice versa. Son coefficient est de 3.

Pour cette épreuve, pas de barème. "La note est globale. Un élève qui fait une composition solide et de qualité, mais dont l'analyse de document(s) ou le croquis ne sont peut-être pas aussi poussés que l'on pourrait le souhaiter a toutes les chances de bénéficier de la bienveillance de son correcteur. À condition que l'essentiel y soit", souligne Elisa Captdevila, professeur d'histoire-géographie au lycée Jacques-Prévert de Boulogne-Billancourt (92). "Mais si un élève ne traite qu'un des deux sujets, alors là, il sera sanctionné", met en garde Barbara Jamin, enseignante au lycée Léonard-de-Vinci de Levallois (92).

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Bac S : l’épreuve d’histoire-géographie, à quoi s’attendre
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu