Bac STL 2015: sujet et corrigé de Philosophie- sujet 2

Philosophie
Terminale STL

Le sujet de Philosophie sujet 2 :
  

Peut-on être heureux sans être libre ?
 

Le corrigé de Philosophie sujet 2 :

Le bonheur est un but que tous les hommes désirent atteindre, mais un accord sur sa définition est

difficile à trouver quant à son contenu et aux moyens d'y parvenir. Les philosophes l'appellent

souvent le Souverain Bien, ce qui signifie le bien suprême qui commande tous les autres et qui est

une plénitude, une pleine satisfaction à laquelle il ne peut rien manquer, pas même la liberté

pensons nous. Or, la liberté est aussi un concept difficile à définir qui renvoie à des notions de

libre arbitre, d'autonomie et d'indépendance. Lier les deux mots en se demandant si on

peut être heureux sans être libre c'est cerner la liberté comme condition de possibilité du

bonheur. Cependant le problème se pose de savoir si le bonheur dépend de nous-mêmes ou

s'il dépend de circonstances extérieures. En effet, la liberté ne s'oppose pas seulement à

la contrainte (ce qui fait qu'il ne dépendrait pas de nous même d'être heureux) mais aussi

à l'aliénation (l'esclave par exemple n'aurait pas accès au bonheur) ou encore la

détermination (la soumission à la nécessité des lois naturelles.) Faire de la liberté la

condition du bonheur, n'est ce pas confondre faire ce que l'on veut avec la satisfaction

temporaire de nos désirs ? Il faut donc définir les deux termes avec précision pour montrer

que la liberté ne se réduit pas à des exemples de libertés concrètes que l'homme

posséderait, même au terme de certains combats (liberté de conscience, d'expression,

d'association,etc.) et de même que le bonheur n'est pas un état qui viendrait de l'extérieur

et qui comblerait nos désirs par certains contentements temporaires.

1. Être libre ce n'est pas faire ce que l'on veut / Être heureux ce n'est pas satisfaire tous

ses désirs.

2. Etre heureux sans être libre est peu probable si l'on pense que le bonheur comme la

liberté dépendent de nous-mêmes.

3. Etre heureux sans être libre est impossible, mais la liberté consiste-t-elle à être

heureux ? Ni l'un ni l'autre de ces deux concepts ne concerne un état ou une

possession. Ce qui est indissociable, c'est le désir de bonheur et le désir de liberté qui

définissent la condition humaine, ce qui est important c'est que l'homme recherche les

deux à tout prix sans prétendre jamais se satisfaire de l'un ou de l'autre. C'est cette

quête que l'on nomme sagesse.

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Bac STL 2015: sujet et corrigé de Philosophie- sujet 2
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu