Comportement Courbe-R et effet d'échelle d'un matériau quasi-fragile : le bois, R-Curve behaviour and size effect of a quasibrittle material : wood

Divers
Université

Sous la direction de Marcelo de Moura, Gérard Valentin Thèse soutenue le 18 décembre 2008: Universidade do Porto (Portugal), Bordeaux 1 Ce travail concerne des expériences mécaniques, des analyses numériques et des modélisations analytiques de la rupture cohésives (Mode I), vis-à-vis de l'étude du comportement mis en évidence par la courbe de Résistance (Courbe-R) et l'effet d'échelle de structures entaillées en bois massif. Des expériences de fissuration sont combinées à des analyses numériques pour déterminer les propriétés de rupture au moyen d'une procédure appelée Théorie de la Mécanique de la Rupture Linéaire Élastique équivalente (TMRLE), basée sur la complaisance de la structure. La courbe-R, obtenue à partir des expériences, selon une méthode de correction du poids propre, montre l'existence d'un domaine endommagé (Zone de Processus de Rupture) de taille non négligeable se développant en fond de fissure. Dans des conditions de fissuration stationnaire, ce domaine atteint une taille critique, et l'énergie nécessaire pour faire propager la fissure avec ce domaine endommagé (par unité de surface de rupture), reste constante. Le taux de libération de l'énergie de fissuration ainsi attendu, joue un rôle important en Mécanique de la Rupture, car il est possible simuler le comportement quasi-fragile du matériau en combinaison avec les autres propriétés de cohésion. La loi d'effet d'échelle de Bazant, utilisée pour prévoir l'influence de la taille sur la contrainte nominale, est estimée à partir de la réunion de deux comportements asymptotiques réalisés sur de petites tailles (Analyse limite ou RdM) et des grandes tailles. Une procédure analytique est présentée pour évaluer le comportement asymptotique additionnel exhibé par la contrainte nominale dans le régime intermédiaire, de façon plus exacte. Une validation numérique est présentée, et l'information expérimentale vient confirmer ce comportement asymptotique. -Courbe-R -Effet d'échelle -Quasi-fragile -Modèles c

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Comportement Courbe-R et effet d'échelle d'un matériau quasi-fragile : le bois, R-Curve behaviour and size effect of a quasibrittle material : wood
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu