Conservation des fruits du karité (Vitellaria paradoxa Gaertn.) et de l'aiélé (Canarium schweinfurthii Engl.) : isothermes de sorption d'eau et extrac

Divers
Université

Sous la direction de Michel Dirand, César Kapseu, Danielle Barth Thèse soutenue le 27 septembre 2007: Université de NGAOUNDERE, INPL La méthode microgravimétrique statique a permis d'observer que la pulpe de l'aiélé est plus hygroscopique que l'amande de karité à 25°C. A l'inverse, on fait l'observation contraire entre 35 et 55°C. Le modèle d'Oswin décrit le mieux les données de sorption des deux produits sur toute la gamme d'activité de l'eau. Les isothermes de l'amande de karité et de la pulpe de l'aiélé présentent le phénomène d'hystérésis entre 25 et 55°C. La conservation de ces oléagineux doit s'effectuer dans une atmosphère d'humidité relative comprise entre 40 et 60% afin d'obtenir des teneurs en eau recommandées. Un modèle adapté de prédiction des isothermes de sorption de ces oléagineux en deçà de 25°C et au delà de 55°C a été obtenu. L'extraction de la matière grasse au CO2 supercritique donne des rendements inférieurs à ceux obtenus de l'extraction à l'hexane. L'indice d'acide des matières grasses extraites au CO2 est supérieur à celui des lipides extraits à l'hexane. Ces indices, pour les lipides extraits des produits stockés à 18°C, sont les plus élevés. Quelque soient le mode de stockage et le solvant d'extraction, l'indice d'iode baisse avec le stockage. Le CO2 présente une sélectivité vis-à-vis de l'acide linolénique. Les lipides extraits au CO2 présentent les taux d'acides gras libres les plus élevés. Il ressort des résultats que le stockage -33°C est le meilleur. Toutefois, il ne doit pas dépasser 5 mois. L'extraction des lipides au CO2 supercritique doit utiliser les fruits frais ou stockés à -33°C. Les produits stockés à 18°C sont les plus durs et la dureté est corrélée négativement à la teneur en eau, mais positivement à l'indice d'acide des matières grasses extraites -Vitellaria paradoxa Gaertn. -Canarium schweinfurthii Engl -Isothermes -Conservation -Matières grasses -Modifications texturales -Extraction -CO2supercritique The static microgravi

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Conservation des fruits du karité (Vitellaria paradoxa Gaertn.) et de l'aiélé (Canarium schweinfurthii Engl.) : isothermes de sorption d'eau et extrac
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu