L’épreuve du baccalauréat en philosophie série S

Philosophie
Terminale S

Voici une fiche expliquant le déroulement des épreuves de philosophie en terminale S. Le candidat a le choix entre trois sujets : deux dissertations et une explication de texte.


Philosophie - Série S

L’épreuve du baccalauréat en philosophie série S


Type d’épreuve : épreuve écrite
Durée : 4 heures
Coefficient : 3

Voici une fiche expliquant le déroulement des épreuves de philosophie en terminale S. Le candidat a le choix entre trois sujets : deux dissertations et une explication de texte.

La dissertation :

La dissertation exige de répondre à une question posée, par exemple : « Le Beau est-il utile ? ». Il ne s’agit en aucun cas de répondre « oui » ou « non », mais de construire une réflexion autour de la question, comme un débat à retranscrire par écrit. Attention à ne pas tomber dans les lieux communs, il est demandé au candidat de penser par lui-même.

L’explication de texte :

L’explication de texte est toujours introduite ainsi :
« Expliquer le texte suivant :
(Texte, Auteur, Titre)
La connaissance de la doctrine de l'auteur n'est pas requise. Il faut et il suffit que l'explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question. »
Il n’est pas demandé de faire une explication de texte linéaire, mais de repérer les idées fortes du texte, la structure de l’argumentation, et surtout, dégager les valeurs philosophiques. Les connaissances personnelles sont utiles, mais ne doivent pas desservir l’épreuve qui reste avant tout un travail de réflexion et d’analyse.


Dans les deux cas, il est impératif de dégager une problématique. Elle correspond au problème sous-jacent du sujet, et se trouve souvent dans la contradiction des termes employés.

Pour la gestion du temps, employer les 10 premières minutes à définir le choix du sujet. Lire attentivement les trois sujets proposés, choisir le plus inspirant (ou procéder par élimination), et ne plus revenir en arrière.

Puis, travailler le sujet pendant 1h30 à 2h au brouillon. C’est l’étape la plus importante, d’où doivent naître toutes les idées et réflexions qui seront ensuite retravaillées au propre. Le plan doit être clair et structuré, c’est le secret d’une bonne copie.

Tenir à s’appliquer lors de la rédaction (orthographe, transitions, lisibilité, mise en page, cohérence).

Réserver absolument 10 minutes au moins à la relecture en fin d’épreuve.

5 avis
Notez
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Donnez votre évaluation
L’épreuve du baccalauréat en philosophie série S
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Koba publié le 03/03/2019

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
TS publié le 26/02/2018

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Ap publié le 24/01/2018

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
A publié le 12/02/2016

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
mOIMEME publié le 16/12/2015

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu