La capacité d’autofinancement (CAF)

Comptabilité et finance de l'entreprise
Terminale STMG

La capacité d’autofinancement (CAF)



C'est la ressource interne dégagée par l'activité courante de l'entreprise. Elle représente la trésorerie potentielle susceptible d'être dégagée.

Cette capacité donne en quelque sorte à l'entreprise une marge de manœuvre financière lui permettant de faire face à ses besoins de financement.

C'est un indicateur du potentiel de financement de l'entreprise.

Elle permettra de connaître la part de la valeur ajoutée consacrée à la capacité d'autofinancement, ainsi que la capacité d'endettement et la capacité de remboursement d'une entreprise.

Pour financer ses investissements, une entreprise peut soit faire appel à des financements externes (augmentations de capital, emprunts), soit financer elle-même. On parle alors d'autofinancement.

La capacité d'autofinancement mesure les ressources dégagées par l'activité de l'entreprise. Elle est égale à :


 null


La capacité d'autofinancement (CAF) permet de :

- rémunérer les actionnaires ;
- financer les investissements de l'entreprise ;
- rembourser les dettes éventuelles ;
- financer l'activité courante de l'entreprise.



1. Méthodes de calcul


• À partir de l'EBE (méthode soustractive)
 
 
L'EBE ne comprend que des produits encaissables et des charges décaissables, puis on tient compte des produits encaissables et des charges décaissables qui n'ont pas été utilisés dans le calcul de l'EBE.




null



• À partir du résultat (méthode additive)
 
 
On part du résultat qui comprend tous les produits et toutes les charges et on annule les produits et les charges calculées. Pour cela, on soustrait les produits calculés puis on rajoute les charges calculées.



null



2. Capacité d'autofinancement et ratios
 
 
• Part de la valeur ajoutée consacrée à l'autofinancement
 
 
Permet de voir quelle est la part de la valeur ajoutée que l'entreprise va consacrer à la satisfaction de ses besoins de financement. Autofinancement / valeur ajoutée x 100 Permet de tenir compte de la politique de dividende menée par l'entreprise.



• Capacité d'endettement
 
 
Montre dans quelle mesure la capacité d'autofinancement de l'entreprise est suffisante pour lui permettre de faire face à des remboursements des dettes financières. Dettes financières / CAF Plus le montant de ce ratio est élevé, moins l'entreprise dispose d'une marge de manœuvre lui permettant de faire face à ses remboursements d'emprunts. Indicateur très important qui permet de mieux juger de l'équilibre financier d'une entreprise. Plus la capacité d'autofinancement est importante et plus l'entreprise est en mesure de faire face à ses besoins de financement.



• Capacité de remboursement
 
 
Fournit le nombre d'années de CAF nécessaires pour rembourser tous les emprunts si la CAF était entièrement consacrée à cet objectif. Emprunts à moyen et long terme / CAR



• L'autofinancement
 
 
Correspond à la capacité d'autofinancement diminué des dividendes. C'est la fraction de la capacité d'autofinancement disponible après paiement des dividendes.

 

1 avis
Notez
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Donnez votre évaluation
La capacité d’autofinancement (CAF)
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
gane publié le 08/11/2017

document synthétique et efficace qui va droit aux informations recherchées.

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu