La culture : l'art et la technique

Philosophie
Terminale

Fiche de révisions  Baccalauréat technologique  Philosophie


La culture :
l'art et la technique

• Définition

Le mot « art » désigne tout type de talent ou d'habileté. D'après l'étymologie latine du mot ars, artis, « habileté acquise par l'étude ou la pratique », le mot peut s'appliquer ainsi à toutes les activités humaines, à toutes les productions artificielles que l'on oppose à celles de la nature. En grec, le mot est technè. Ce n'est qu'au XVIIIe siècle que l'art se distingue du mot « technique » pour désigner les beaux-arts et devient l'objet du discours esthétique.
La technique désigne l'objet fabriqué par l'homme, mais surtout le savoir-faire dont il provient et l'usage qui en consacre l'utilité.

• Problématique

On oppose souvent le talent du technicien au génie de l'artiste ; on peut donc s'interroger sur l'origine de ces deux productions proprement humaines. Sont-elles des imitations de la nature ou des créations de l'homme ? Doit on opposer l'artiste et l'artisan et réduire par exemple la technique à n'être qu'une application servile de règles, une manipulation de la matière ? Par ailleurs, comment reconnaître la spécificité d'une œuvre d'art ? Comment distinguer l'œuvre d'un objet quelconque et établir à son sujet un jugement de goût authentique et universel (du type « c'est beau ») ?

• Un texte, un sujet de bac

« Il reste à dire maintenant en quoi l'artiste diffère de l'artisan. Toutes les fois que l'idée précède et règle l'exécution, c'est industrie (1). Et encore est-il vrai que l'œuvre souvent, même dans l'industrie, redresse l'idée en ce sens que l'artisan trouve mieux qu'il n'avait pensé dès qu'il essaye ; en cela il est artiste, mais par éclairs. Toujours est-il que la représentation d'une idée dans une chose, je dis même d'une idée bien définie comme le dessin d'une maison, est une œuvre mécanique seulement, en ce sens qu'une machine bien réglée d'abord ferait l'œuvre à mille exemplaires. Pensons maintenant au travail du peintre de portrait ; il est clair qu'il ne peut avoir le projet de toutes les couleurs qu'il emploiera à l'œuvre qu'il commence ; l'idée lui vient à mesure qu'il fait ; il serait même plus rigoureux de dire que l'idée lui vient ensuite, comme au spectateur, et qu'il est spectateur aussi de son œuvre en train de naître. Et c'est là le propre de l'artiste. Il faut que le génie ait la grâce de nature, et s'étonne lui-même. Un beau vers n'est pas d'abord en projet, et ensuite fait ; mais il se montre beau au poète ; et la belle statue se montre belle au sculpteur, à mesure qu'il la fait ; et le portrait naît sous le pinceau. »
Alain, Système des Beaux-Arts (1920)

(1) industrie : ici, habileté technique.

Questions

1. Formulez la thèse de ce texte et montrez comment elle est établie.

2. En vous appuyant sur les exemples du texte ou d'autres que vous choisirez, expliquez :
a. « l'œuvre souvent, même dans l'industrie, redresse l'idée » ;
b. « la représentation d'une idée dans une chose (...) est une œuvre mécanique seulement » ;
c. « l'idée lui vient à mesure qu'il fait ».

3. Est-ce l'œuvre qui révèle à l'artiste ce qu'il fait ?

3 avis
Notez
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Donnez votre évaluation
La culture : l'art et la technique
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Ark0s publié le 18/11/2019

J'éprouve quelques difficultés à comprendre ce cours, ce qui est dommage car il semble bien complet.

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
chloelbc publié le 09/12/2018

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
igucfviv publié le 20/02/2017

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu