Le Japon et la mer

Géographie
Histoire
Terminale
Un tel intitulé permet d’aborder les problématiques classiques du Japon (activités économiques, spécificités d’un espace insulaire, atouts et contraintes, …) d’une manière moins classique afin de ne pas réduire un tel sujet au simple exercice de restitution du cours.
Géographie – Toutes séries

Le Japon et la mer

Un tel intitulé permet d’aborder les problématiques classiques du Japon (activités économiques, spécificités d’un espace insulaire, atouts et contraintes, …) d’une manière moins classique afin de ne pas réduire un tel sujet au simple exercice de restitution du cours.    Sa difficulté réside dans votre capacité à hiérarchiser et organiser vos connaissances autour de la question maritime, qui doit constituer le  fil conducteur de votre démonstration.

Introduction

Situation : un archipel au cœur du Pacifique.
Tout au long de son histoire le Japon n’a jamais cessé de s’appuyer sur l’élément maritime. La mer instrument autant de son extension que de sa préservation.

I – La mer, cadre naturel de l’univers japonais

1- Un espace insulaire
* Un archipel (4 000 îles et îlots / les Japonais concentrés sur 4 grandes îles)
- Un espace envahi par la mer : la « Mer intérieure »
- Un Japonais n’est jamais à plus de 200 km de la mer
* Un monde fermé
- Une langue et une culture autant originales que complexes
- Cohésion identitaire et nationale très forte / Refus d’assimiler l’étranger
2- Le littoral, cœur du Japon
* L’espace japonais ne renferme que 12 % de plaines (70 % de montagnes inhabitées)
=> Très peu de grandes plaines, mais toutes les plaines en situation côtières
* La population concentrée localement
=> Fortes densités littorales et concentration sur les plaines méridionales d’Honshu
* Un pays naturellement tourné vers la mer
- Politique expansionniste du premier XX° siècle
- Au cœur des enjeux du contrôle de l’espace Pacifique

II – Les activités : la mer, cet atout

1- Les ports au centre des activités japonaises
Remarque en forme de syllogisme : Toutes les grandes villes japonaises sont des ports / les plus grands ports du monde sont japonais
* La pêche
- le poisson nourriture de base : le Japon, 1er consommateur avec 15 Millions / an
- 1er producteur mondial (profite de la confluence des courants chauds et froids)
- 1er importateur, même si le secteur est en crise (questions de la pêche hauturière et de la limitation de la pêche à la baleine)
* L’activité portuaire au cœur de la réussite japonaise
- 2ème flotte marchande : activité qui s’appuie sur la plus puissante industrie de construction navale du monde (14 % du tonnage mondial)
- Trafic national intense (cabotage) du fait de l’exiguïté de l’espace et de la longueur des côtes
- Commerce international : complexes portuaires parmi les plus actifs du monde
   Kanto : 500 millions de tonnes/an (M t/an) – Kansai : 200 M t/an – Tokai : 160 M t/an
2- L’import – export link
* Le principe : Importer des matières premières afin de les transformer en produits manufacturés pour l’exportation
* Localisation des grandes industries sur le littoral (cf. la sidérurgie sur l’eau)

III – Repousser les limites (ou la problématique japonaise de l’exiguïté de l’espace)

1- Gagner sur la mer
* Développement de l’aquaculture (plan Marinovation lancé en 1985 afin d’aménager sur les littoraux des fermes marines et des fonds (récifs artificiels)
* Gagner de l’espace industriel (plateformes flottantes, délocalisation en milieu maritime les espaces de services : aéroports d’Haneda à Tokyo et celui d’Osaka, projet d’une ville océanique au large de la capitale)
* Infrastructures de transports : relier les îles, ponts et tunnels
2- Des obstacles naturels
* La merzlota (une contrainte pour la pêche en toute saison)
* Les typhons qui chaque année en septembre menacent les littoraux
* Tsunami (forte activité sismique régionale)
3- Des obstacles induits (ou les effets de la productivité à tout craint)
* saturation de l’espace littoral
* Dangers de la pollution
* Menaces :
- sur la pêche (épuisement des réserves piscicoles)
- sur la santé des individus (maladies liées au mercure)

Conclusion 

Le japon en repli dans le Pacifique espace de la concurrence asiatique et américaine ?
2 avis
Notez
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Donnez votre évaluation
Le Japon et la mer
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Sandy publié le 14/03/2019

Très intéressant. Merci bien mais soyez un plus explicite dans vos cours

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Chrisso publié le 29/04/2017

C'est bien mais comment les élèves à verrons le télécharger ?

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu