Le Proche-Orient et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale

Géographie
Histoire
Terminale

Que comprendre ?

Quelles sont les origines historiques de la géopolitique ?
Comment évolue et se construit une puissance ?
Quelles sont les origines historiques des conflits actuels ?

L'essentiel

Définition géographique :

null

 Depuis l'éclatement de l'Empire ottoman, les origines des conflits sont complexes. Même si ces conflits semblent localisés, ils s'étendent au-delà de leurs simples frontières.
Comment le Proche-Orient et le Moyen-Orient sont-ils devenus des foyers de conflits majeurs du XIXe siècle ? Pourquoi le Moyen-Orient est-il un foyer de conflits spécifiques ?

Le détail

• Une région à forts enjeux

- Le Proche-Orient et le Moyen-Orient : position de carrefour. Zone de contact, passage Europe-Asie.
- Une mosaïque de peuples et de religions.
- Les trois grandes cultures sont : les Perses, les Turcs et les Arabes.

Les lieux saints des trois grandes religions monothéistes :

Religions Les lieux saints Variantes
L'islam Le dôme du Rocher
La mosquée al-Aqsa
Sunnites majoritaires. S'appuient sur le Coran et la tradition, la "loi immuable" (Sunna). Acceptent que le pouvoir soit exercé par des califes (extérieur à la famille du prophète).  Chiites minoritaires.
Rôle prépondérant d'Ali, le gendre de Mahomet.
Le judaïsme Le mur des Lamentations Temple
Le christianisme Saint-Sépulcre

- La pression démographique. La population très importante dans cette région du monde contraint le développement économique, et le contrôle de l'eau constitue un enjeu stratégique.
- Un des facteurs clés de la compréhension des équilibres géopolitiques : la plus importante réserve de pétrole au monde : 2/3 des réserves pétrolières, 40 % des réserves gazières.

• Une histoire politique et diplomatique complexe

Depuis la Première Guerre mondiale, cette région est marquée par l'influence des grandes puissances :
- Royaume Uni – France, 1920-1930, prise de contrôle de cette région par les Britanniques jusqu'en 1940 ;
- Guerre froide États-Unis – URSS, affrontements par alliés interposés. Influence prépondérante des États-Unis jusqu'à aujourd'hui.
- L'héritage franco-britannique conduit à :
Des frontières instables
Le découpage colonial n'a pas pris en compte les réalités humaines, économiques ou historiques.
Exemple : Syrie-Liban ; Irak-Koweït.
La notion d'État fragile
La plupart des pays du Proche-Orient ou du Moyen-Orient ne sont pas démocratiques. Ils sont dominés par un groupe communautaire religieux, ethnique ou tribal.
Les exceptions : Israël, démocratie en guerre. La Turquie, héritière de l'Empire ottoman, a échappé à la domination européenne. Depuis les années 1920, elle exerce une politique volontariste de modernisation, laïcisation et démocratisation de son État.
- De profondes rivalités entre États. Depuis la décolonisation, les principaux États de cette région se livrent à une lutte d'influence.
- Les confits autour de la naissance d'Israël, depuis 1948.
- La Palestine actuelle. Échec des négociations sur le territoire palestinien et son État. Rivalité entre l'Autorité palestinienne et le Hamas. Le soutien américain permanent à l'État d'Israël. L'hostilité des opinions publiques des États voisins à la normalisation des relations avec Israël.

• La montée de l'islamisme religieux

Dans cette région de conflits géostratégiques, l'aspect religieux engendre une nouvelle donne.

- Le fondamentalisme musulman est une force politique autonome. Il prend sa source dans la lecture littérale et rigoriste des textes sacrés. L'association des Frères musulmans, créée en 1928, donne un véritable projet politique et social à leur mouvement politico-religieux sunnite.
- 1979 : la révolution menée par R. Khomeiny renverse le gouvernement du chah d'Iran et instaure une république islamique intransigeante et autoritaire. C'est une théocratie , structurée autour de l'islamisme comme doctrine politique officielle de l'État.
- La diffusion de l'islamisme est une réponse à l'occidentalisation et au modernisme qui déstabilisent les sociétés traditionnelles. C'est le djihad mené en Afghanistan contre l'occupation soviétique et ensuite l'arrivée des talibans au pouvoir.
- De nombreux États comptent dans leur vie politique l'islamisme, qui se développe grâce à des réseaux tel qu'Al-Qaïda. Parfois dans les régimes proches des États-Unis, ces mouvements politiques apparaissent comme une menace.
- Le 11 septembre 2001 marque un tournant : les Occidentaux interviennent dans cette région au nom de la démocratie, pour lutter contre le terrorisme.

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Le Proche-Orient et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu