Les subjonctifs (2) : les emplois du subjonctif en espagnol

Espagnol
Terminale

 

Les subjonctifs (2) :

les emplois du subjonctif en espagnol

 

 

 

 

1. Le présent du subjonctif

 

Quelques emplois du présent de subjonctif en espagnol coïncident avec leurs équivalents français. La différence principale est que, beaucoup de verbes réguliers français présentant des formes identiques au présent de l’indicatif et au présent du subjonctif, il n’est pas facile de se rendre compte qu’en fait, on est en train d’utiliser un subjonctif. Pour cela, il faut penser systématiquement à des phrases françaises avec les deux premières personnes du pluriel, où le subjonctif est toujours différent.

 

Quelques exemples de présent du subjonctif dans les deux langues :

 

Comme en français

 

  • Para que + verbe conjugué au subjonctif :

Te lo digo para que lo sepasJe te le dis pour que tu le saches.

 

  • Querer (ou desear, esperar…, conjugué au présent) + que + verbe conjugué au subjonctif :

Quiero que vengas a verme → Je veux que tu viennes me voir.

Espero que todo vaya bien → J’espère que tout va [!] bien.

 

  • Verbe principal de constat (decir, pensar, creer, ver, notar...) conjugué au présent mais négatif + que + verbe conjugué au subjonctif :

« Creo que es Antonio », mais « No creo que sea Antonio ».

« Te digo que ese tío es tonto », mais « No te estoy diciendo que ese tío sea tonto ».

« Noto que hace frío », mais « No noto que haga frío ».

 

Mais une bonne partie des subjonctifs espagnols ne correspond pas à une forme de subjonctif en français. Voici les cas les plus courants :

 

 

Quelques emplois du subjonctif particuliers à l’espagnol

 

  • Decir(le) [conjugué au présent] a alguien que + verbe conjugué au présent du subjonctif (mais aussi avec des verbes comme pedir, aconsejar, recomendar, sugerir, rogar, solicitar, suplicar, ordenar, incitar a que, invitar a que, exhortar a que…)

Te ordeno que apagues la radio → Je t’ordonne d’éteindre la radio.

Te sugiero que vayas a hablar con él → Je te suggère d’aller lui parler.

 

D’autres emplois du subjonctif particuliers à l’espagnol

 

  • Sujet des verbes “type gustar”.

« Me gustan tus visitas », mais aussi « Me gusta que me visites ».

« Me molesta el tabaco », mais aussi « Me molesta que fumes ».

« Me importa mucho tu presencia », mais aussi « Me importa mucho que estés presente ».

« Me sienta mal tu comportamiento », mais aussi « Me sienta mal que te comportes así ».

« Me sorprende tu enfado », mais aussi « Me sorprende que te enfades ».

« Me interesa la subida de la bolsa », mais aussi « Me interesa que suba la bolsa ».

« Me preocupa tu estado de salud », mais aussi « Me preocupa que estés enfermo ».

            « Me da miedo su reacción », mais aussi « Me da miedo que reaccione mal ».

 « Me hace gracia tu manera de vestirte », mais aussi « Me hace gracia que te vistas así ».

 

  • Après cuando introduisant une éventualité future (mais le verbe principal reste au futur) :

Cuando seas mayor lo entenderás. Quand tu seras grand, tu comprendras.

Te llamaré en cuanto lo sepaJe t’appellerai dès que je le saurai.

 

  • Comparez :

Conozco a una persona que sabe hablar ruso. → Necesito a una persona que sepa hablar ruso.

Hay muchas personas que saben hablar ruso. → No hay nadie aquí que sepe hablar ruso.

Antonio es el único alumno que sabe tocar la guitarra. → ¿Hay alguien aquí que sepa tocar la guitarra?

Todos ellos son alumnos que saben tocar el violín. → No conozco a muchas personas que sepan tocar el violín.

Consigues hacer lo que quieres. → Ahí te dejan hacer lo que quieras.

 

 

2. L’imparfait du subjonctif

 

L’imparfait du subjonctif, de son côté, s’utilise assez couramment en espagnol à la place :

  • soit du présent du subjonctif en français, quand le verbe principal est dans un temps du passé du mode indicatif (ce qui revient à mettre au passé les phrases de la partie précédente) ;
  • soit de l’imparfait de l’indicatif en français (en particulier, la condition hypothétique d’une phrase conditionnelle ne s’exprime pas – comme dans la plupart des langues – avec l’imparfait de l’indicatif, mais avec l’imparfait du subjonctif).

Si je le savais, je te le dirais → Si lo sabía te lo diríaSi lo supiera te lo diría

 

Les emplois principaux de l’imparfait du subjonctif en espagnol

 

  • Para que + verbe conjugué au subjonctif, précédé d’un verbe principal au passé :

Te lo digo para que lo sepas. → Te lo dije para que lo supieras.

 

  • Querer (ou desear, esperar…, conjugué au passé) + que + verbe conjugué à l’imparfait du subjonctif :

Quiero que vengas a verme. → Yo quería que vinieras a verme.

Espero que todo vaya bien. → Yo esperaba que todo fuera bien.

 

  • Verbe principal de constat (decir, pensar, creer, ver, notar...) conjugué dans un temps du passé mais négatif + que + verbe conjugué à l’imparfait :

No creo que sea Antonio. No creí que fuera Antonio.

No te estoy diciendo que ese tío sea tonto. → No te estaba diciendo que aquel tío fuera tonto.

No nota que haga frío. → No notó que hiciera frío.

 

  • Decir(le) [conjugué dans un temps du passé] a alguien que + verbe conjugué à l’imparfait du subjonctif (mais aussi avec des verbes comme pedir, aconsejar, recomendar, sugerir, rogar, solicitar, suplicar, ordenar, incitar a que, invitar a que, exhortar a que)

Te ordeno que apagues la radio. → Te ordené que apagaras la radio.

Te sugiero que vayas a hablar con él. → Te sugerí que fueras la hablar con él.

Te ruego que te quedes una noche más. → Te rogué que te quedaras una noche más.

 

  • Sujet des verbes “type gustar” conjugués au passé.

Me gusta que me visites. Me gustaba que me visitaras.

Me molesta que fumes. Me molestaba que fumaras.

Me importa mucho que estés presente. → Me importaba mucho [era muy importante para mí] que estuvieras presente.

Me sienta mal que te comportes así. Me sentó mal que te comportaras de aquella manera.

            Me sorprende que te enfades. Me sorprendió que te enfadaras.

            Les interesa que suba la bolsa. Les interesaba que subiera la bolsa.

Nos preocupa que puedas estar enfermo. Nos preocupaba que pudieras estar enfermo.

Me da miedo que reaccione mal. Me daba miedo que reaccionara mal.

Me hace gracia que hable así. Me hacía mucha gracia que hablara de aquella manera.

 

  • Après cuando et en cuanto introduisant une éventualité future, avec un verbe principal au passé :

« Cuando seas mayor lo entenderás », me dijo mi madre. → Mi madre me dijo que cuando fuera mayor lo entendería.

Me dijiste: « Te llamaré en cuanto lo sepa ». → Me dijiste que me llamarías en cuanto lo supieras.

 

  • Comparez :

Conocí a una persona que sabía hablar ruso. → Necesitaba a una persona que supiera hablar ruso.

Había muchas personas que sabían hablar ruso. → No había nadie allí que supiera hablar ruso.

Antonio era el alumno que sabía tocar la guitarra. → ¿Había alguien allí que supiera tocar la guitarra?

Todos ellos eran alumnos que sabían tocar el violín. → No conocía a muchas personas que supieran tocar el violín.

Conseguiste hacer lo que querías. → Allí te dejaban hacer lo que quisieras.

3 avis
Notez
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Donnez votre évaluation
Les subjonctifs (2) : les emplois du subjonctif en espagnol
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
Hugh publié le 18/11/2018

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
bigMONEY publié le 05/03/2018

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu
cc publié le 07/10/2017

jgbvc ext krczer 'r vhe(eeqsq wtv rsr ryesqze ryt

Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu