Littérature à contraintes

Français - littérature
Université

"Langue, texte, énigme : c'est autour de ces trois pôles que l'écriture littéraire s'essaie à fabriquer de l'art : la poésie - et dans une autre mesure le roman et la prose de fiction - sont d'abord des objets sonores, qui par le rythme, les sonorités créent une musique en même temps qu'ils offrent du sens ; la portée du texte s'enrichit des sonorités qui le soutiennent. L'objet littéraire est également un objet visuel : qu'il soit imprimé ou manuscrit, le mot s'affiche d'abord sur la page, et joue d'une spatialité, d'une beauté graphique en créant d'autres relations, de proximité ou de hiérarchie. Il n'y a pas enfin de bonheur artistique sans que le sens échappe un peu, sans que le texte qui nous est offert ne joue à se cacher en même temps qu'il se montre ; c'est notre perspicacité, notre finesse, notre regard au monde qui sont exercés sur l'objet poétique ; qu'on la lise ou la compose, l'oeuvre poétique, l'oeuvre à contraintes exercent notre connaissance de l'âme humaine.

Trois modules interactifs sur la littérature à contraintes du VIIIe siècle à aujourd'hui.

Poésie et prouesses :

Denis Hüe, professeur de littérature française à l'Université Rennes 2.

OuLiPo, Extension à la prose :

Frédéric Forte, poète et membre de l'OuLiPo ; Anne-Françoise Garreta, maître de conférences en littérature française à l'Université Rennes 2 en alternance à l'Université de Duke (E-U), écrivaine, membre de l'OuLiPo .

Lecture potentielle, à la recherche d'une contrainte connue :

Dominique Raymond, doctorante à l'Université Laval (Québec) et chargée de cours en littérature à l'Université du Québec à Trois-Rivières."

Voir le document : Littérature à contraintes

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Littérature à contraintes
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu