Parenté entre les êtres vivants, phylogénèse et Evolution.

SVT
Terminale S (avant réforme bac 2021)

Retrouvez d'autres ressources sur Escaut SVT

Parenté entre les êtres vivants, phylogénèse et Evolution.

Je dois connaître:

* le moyen de rechercher des liens de parenté au sein du monde vivant en comparant:
o des caractères homologues macroscopiques anatomique, morphologique ou embryonnaire.
o des molécules homologues.
* la définition de caractère ancestral et dérivé,
* le principe de construction d'un arbre phylogénétique (en comparant des caractères homologues, en tenant compte de leur état dérivé ou ancestral),
* la place de l'Homme moderne au sein du monde vivant et au sein des Primates (L'Homme est le seul Homininé encore vivant),
* les caractères de l'ancêtre commun à l'Homme et au chimpanzé (ce sont les caractères dérivés qu'ils ont en commun),
* la date de la divergence entre la lignée humaine et celle des chimpanzés,
* les critères d'appartenance à la lignée humaine (= les caractères dérivés propres aux Homininés),
* le fait que tout fossile possédant au moins un de ces critères est classé parmi les Homininés,
* le fait que plusieurs espèces d'Homininés ont cohabité depuis -6Ma et qu'elles appartiennent à deux genres : Australopithèque et Homo,
* Les dates d'apparition et de disparition des principaux représentants de la lignée humaine, ainsi que leur lieu de vie,
* les caractères dérivés des Australopithèques et leur histoire africaine ( bipédie partielle, faible volume crânien),
* les critères d'appartenance au genre Homo ( pour H.habilis: augmentation du volume crânien et régression de la face; pour H. erectus : bipédie parfaite et augmentation graduelle et rapide du volume crânien),
* les lieux de migration d'Homo erectus,
* les deux hypothèses sur l'origine de l'Homme moderne : hypothèse de remplacement (Out Of Africa) et hypothèse multi-régionale . Sachant que toutes les populations humaines vivant sur Terre possèdent les mêmes allèles (à des fréquences différentes, ce qui permet de retracer les migrations de l'H. sapiens), la première hypothèse est à favoriser (c'est-à-dire une population ancestrale unique dérivant d'H. erectus d'Afrique ou du Proche-Orient et dont une partie aurait coloniser le monde entier en remplaçant toutes les autres populations d'H.erectus.).
* le fait qu'on qualifie la lignée humaine de "buissonnante" (Y. Coppens) car plusieurs espèces d'homininés ont vécu en même temps : il n'y a pas eu une avancée en ligne droite vers l'Homme moderne (le dessin montrant les homininés se succédant pour montrer l'évolution n'est donc plus d'actualité!!!).

Je dois savoir faire :

* tirer des informations d'un arbre phylogénétique (voir fiche méthodologique ci-dessous): dégager les liens de parenté, déterminer le degré de parenté entre deux taxons, trouver les caractères d'un ancêtre commun, trouver les caractères dérivés partagés par un groupe de taxon,
* comparer deux taxons (l'Homme et le chimpanzé ou le gorille par exemple), déterminer les caractères dérivés qu'ils ont en commun et ainsi caractériser leur ancêtre commun, mettre en évidence les caractères dérivés propres à un taxon et ainsi déterminer les critères d'appartenance à sa lignée (la lignée humaine par exemple),
* des mesures de paramètres morphométriques,
* commenter et tirer des informations d'un document, d'une photographie, dessin, croquis de crâne par exemple.
* établir une chronologie pour la lignée humaine (apparition, disparition d'espèces...


Fiche méthodologique pour tirer des informations d'un arbre phylogénétique.

-Dans un groupe d'espèces, une espèce A est plus étroitement apparentée à une espèce B qu'à toutes les autres si elle possède avec l'espèce B un ancêtre commun exclusif (que les deux espèces A et B ne partagent pas avec les autres espèces)

-Les ancêtres communs se trouvent toujours aux noeuds de l'arbre et sont hypothétiques.

-Un état d'un caractère qui résulte d'une innovation est dit dérivé. les relations de parenté sont établies en prenant uniquement en compte les états dérivés de caractères homologues.

- Un ancêtre commun est défini par l'ensemble des caractères dérivés des espèces qui en dérivent (= espèces qui lui sont postérieures) : il possède également les caractères ancestraux des groupes dans lesquels il est inclus (groupes antérieurs).

- La notion de caractère dérivé est RELATIVE : elles est définie par rapport au groupe d'espèces dont on recherche les liens de parenté. Exemple: au sein des vertébrés, la possession d'un placenta est un caractère dérivé mais, au sein des Primates, c'est un caractère ancestral (car les TOUS les primates ont un placenta). Il ne peut donc servir pour établir des relations de parenté au sein des Primates.
- Un ancêtre commun n'est jamais représenté par une espèce fossile : il est toujours hypothétique.

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
Parenté entre les êtres vivants, phylogénèse et Evolution.
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu